BFM Business

Ford présente une niche anti-bruit pour calmer les chiens pendant les feux d’artifice

-

- - Ford

La niche imaginée par le constructeur automobile américain utilise la même technologie que celle employée dans certaines de ses voitures. Des micros diffusent des fréquences opposées pour annuler le bruit.

D'après Ford, près de la moitié des chiens ont peur quand ils entendent des feux d’artifice. Pour éviter ce pic de stress chez les animaux, Ford a imaginé une niche anti-bruit. La technologie utilisée est dérivée de celles qui profitent à certains casques audio. A l’intérieur du caisson, des micros diffusent des fréquences opposées à celles des feux d’artifice afin d'annuler leur bruit, ou de le réduire considérablement. Le SUV Ford Edge utilise le même système. Encore au stade de concept, la niche anti-bruit n’est pas commercialisée pour l'heure.

"Les chiens peuvent entendre des sons quatre fois plus éloignés qu'un humain, sur une gamme de fréquences beaucoup plus large", détaille Graeme Hall, dresseur de chiens au Royaume-Uni.

Ford
Ford © Ford

Un "mode chien" chez Tesla

Ford n'est pas le seul constructeur automobile à se préoccuper du bien-être de nos animaux de compagnie. En octobre, Elon Musk avait annoncé vouloir lancer un "mode chien" dans les voitures Tesla. Un système de protection qui permettrait d’afficher un message sur le tableau de bord afin d’indiquer si l’animal dans le véhicule souffre de la chaleur. Et éviter ainsi qu’un piéton brise la vitre pour sauver l’animal. En période de canicule, la température dans l’habitacle peut atteindre les 60°C en 15 minutes.

Tesla possède déjà une fonction de régulation automatique de la température maximum dans l'habitacle. Même éteint, le véhicule continue de détecter la température. La climatisation est automatiquement déclenchée à partir de 40°C. D'autres modèles de voitures connectées comme le Ford Edge et la Nissan Leaf proposent un contrôle de la température à distance, via une application. 

https://twitter.com/Pauline_Dum Pauline Dumonteil Journaliste BFM Tech