BFM Tech

Demain des voitures de police repéreront automatiquement les criminels dans la rue

-

- - AFP

Un système de reconnaissance faciale pourrait bientôt équiper les voitures de la police chinoise pour l'aider dans sa recherche des criminels.

Trouver les criminels dans un pays de 1,3 milliard d’habitants peut être une tâche ardue. Mais heureusement pour les forces de l’ordre chinoises, une équipe de l’université des sciences et technologie de la province du Sichuan a trouvé la solution.

Elle a équipé un véhicule d’un système de reconnaissance faciale qui peut repérer les criminels (toujours présumés) dans la foule a indiqué l’agence de presse chinoise Xinhua

Cette voiture est équipée d’une caméra placée sur le toit qui peut capturer des images de tous les visages dans un rayon de 60 m, et ce même si le véhicule roule à 120 km/h. Les images sont alors envoyées vers la base de données des forces de l’ordre. Le système détermine alors le sexe, l’âge et la race de chaque personne photographiée et si une correspondance avec une personne dans la base est trouvée, une alarme sonne dans la voiture. Aux policiers ensuite de freiner à temps et d'attraper la personne. Cette dernière aura peut-être une chance de prendre la fuite, car on ne sait pas combien de temps prend le processus.

Des tests en juin

"Pour identifier une personne, il suffit de la voir de trois quarts", assure Yin Guangqiang, directeur du laboratoire de recherche pour les équipements de la police à l’université du Sichuan. Encore mieux, poursuit-il, ou plus inquiétant, le système peut être paramétré pour ne scanner qu’"un type de personnes".

Parmi ses autres fonctions technologiques, cette nouvelle voiture de police peut aussi identifier des plaques minéralogiques ainsi que la marque d’une voiture et identifier les téléphones mobiles utilisés dans son environnement proche.

Le véhicule sera testé en juin prochain et l’équipement sera ensuite déployé sur des voitures de police banalisées.