BFM Tech

Ce bouton connecté d'Amazon donne à lui seul un sens à l’Internet des objets

L'AWS IoT Button est un petit boîtier muni d'un simple bouton.

L'AWS IoT Button est un petit boîtier muni d'un simple bouton. - Amazon

Ouvrir son garage et demander à sa voiture d’en sortir toute seule, voilà l’un des usages possibles du nouveau bouton Amazon. Il offre des possibilités presque infinies et donne enfin un sens aux objets connectés et aux services en ligne.

Obscur, l’Internet des objets ? Souvent présenté comme la prochaine révolution technologique, on a malgré tout du mal à saisir ce qu’il représente réellement. Mais un objet connecté pourrait illustrer à lui seul le champ des possibles ouvert par les communications entre les objets et les services web. Et il s’agit d’un simple bouton conçu par Amazon.

Même si son nom barbare – "AWS IoT Button" – ne donne pas vraiment envie de s’y pencher, ce petit boîtier d’Amazon permet des fonctionnalités bien plus vastes que ceux déjà vendus précédemment par le géant américain de la distribution en ligne. Présentés en mars 2015, ces "Dash Buttons" permettaient d’une simple pression de commander sans autre action un produit bien précis : lessive, papier toilette ou encore café.

Lancer Netflix et baisser l’intensité de l’éclairage

Mais le dernier bouton en date va beaucoup plus loin. En le pressant, on peut par exemple imaginer déclencher l’ouverture de la porte de son garage et demander à sa voiture électrique Tesla de s’avancer dans l’allée. Autre configuration : lancer Netflix et baisser la lumière de ses ampoules Hue pour créer une ambiance tamisée.

Les possibilités sont ainsi presque infinies : permettre à vos hôtes Airbnb de faire le check-in et le check-out depuis votre appartement, appeler un taxi, commander une pizza ou toute autre action que l’on pourrait imaginer. Pour y parvenir, Amazon a en fait ouvert une plateforme directement connectée à Amazon Web Services, son offre cloud utilisée par de très nombreuses entreprises à travers le monde. C’est sur ses serveurs que Netflix ou Apple stockent par exemple une partie des contenus qu’ils distribuent.

Quelques notions de code nécessaires

La configuration d’une action ou d’une combinaison d’action n’est cependant pas accessible au premier venu. Quelques notions de code sont en effet nécessaires pour créer les instructions exécutées lors d’une pression sur le bouton. Cela permet toutefois de ne pas limiter la créativité des utilisateurs. Un concours a d’ailleurs été ouvert par Amazon pour permettre aux bidouilleurs de partager leurs inventions.

Vendus 19,95 dollars, les premiers exemplaires de l’AWS IoT Button se sont écoulés en quelques minutes ; au point que le produit est déjà en rupture de stock. Pour tirer pleinement parti de l’Internet des objets, il va donc falloir être encore un peu patient.