BFM Business

Apple dévoile sa première carte bancaire

L’Apple Card sera disponible sur iPhone et disposera d'une version physique. Elle sera exclusivement disponible aux Etats-Unis.

Apple a pour habitude de lancer ses produits en grande pompe et les cartes bancaires n'y font pas exception. Ce 25 mars à Cupertino, lors d'une conférence placée sous le signe des services, l'entreprise américaine a dévoilé l'Apple Card, une carte bancaire disponible sans aucun frais. Sous forme virtuelle, elle pourra être générée en quelques secondes.

Conçue en partenariat avec Mastercard et Goldman Sachs, la carte sera uniquement disponible aux Etats-Unis, dès l'été prochain. Elle pourra être utilisée dans toutes les enseignes qui acceptent Apple Pay, le service de paiement mobile de l'entreprise. 

Le lancement de l'Apple Card est prévu pour cet été aux Etats-Unis.
Le lancement de l'Apple Card est prévu pour cet été aux Etats-Unis. © Apple

Une carte en titane

Une fois connectée à l'appli Wallet, disponible sur iPhone, la carte pourra être utilisée à la manière d'une carte bancaire traditionnelle, sur Internet ou à distance. Apple a agrémenté son application de nombreuses fonctionnalités pour gérer au mieux son budget et suivre ses dépenses une par une.

Apple a également présenté une carte physique, conçue en titane. L'entreprise la décrit comme "la plus belle jamais conçue". A sa surface, aucun numéro, code CVC, date d'expiration ou signature. Hormis le nom et le prénom de son détenteur, toutes les informations visibles sur une carte bancaire traditionnelle seront comprises dans l'appli Wallet.

Si la carte virtuelle devrait être gratuite, et sans frais à l'étranger, sa version physique devrait, elle, être facturée. Apple n'a pour le moment pas livré davantage d'informations à ce sujet. L'entreprise mise également sur une fonctionnalité de "cashback", qui permet de créditer le compte de l'utilisateur à chaque utilisation de la carte. Les montants annoncés sont de 3% pour un achat sur l'Apple Store, 2% avec Apple Pay et de 1% pour chaque utilisation de la carte en titane.

Le cashback sur l'Apple Card.
Le cashback sur l'Apple Card. © Apple

Les premiers pas d'Apple dans le paiement mobile datent de 2014. L'entreprise avait alors lancé Apple Pay, un service qui permet d’enregistrer une carte bancaire traditionnelle sur l’application Wallet d’un iPhone, pour ensuite payer directement avec celui-ci, grâce à la technologie NFC. Après avoir résisté à la compatibilité avec Apple Pay, les banques françaises ont finalement cédé une à une

https://twitter.com/Elsa_Trujillo Elsa Trujillo Journaliste BFM Tech