BFM Business

Apple Champs-Élysées: nous avons visité le nouveau magasin tout en démesure du Californien

A quelques jours de son inauguration, la firme nous a ouvert les portes de sa prochaine boutique en France. Probablement l’une de ses plus impressionnantes à travers le monde.

Ce dimanche 18 novembre à midi, les premiers clients pourront pénétrer dans le magasin Apple le plus grand de France. Ce jeudi, l’entreprise américaine conviait des journalistes à visiter le lieu, né du regroupement de deux immeubles adjacents, situés au 114 avenue des Champs-Élysées. Depuis deux ans, Apple fait évoluer l'architecture de ses points de ventes, articulés autour de “lieux de vie”, où les clients peuvent venir se former pour mieux maîtriser leurs appareils.

Ceci n’est pas un Apple Store

Sur son site, Apple ne mentionne plus le terme d’Apple Store depuis qu’Angela Ahrendts a pris les rênes des boutiques de la marque. L’Apple Champs-Élysées témoigne de cette volonté de ne plus limiter une boutique à la vente de produits. L’endroit abrite un gigantesque “forum” bordé de six arbres, d’un écran géant et de dizaines de tabourets en bois et en cuir. Une “place de village”, où les clients sont invités à se joindre à des formations gratuites pour mieux prendre en main leur iPhone, iPad ou MacBook.

D’après Apple, le “forum” de sa nouvelle boutique parisienne est le plus grand jamais construit. Ce qui était autrefois une cour intérieure est désormais surplombé d’un puits de lumière, agrémenté de panneaux photovoltaïques. La firme assure que la boutique fonctionne à 100% avec des énergies renouvelables. Après avoir parcouru le couloir d’entrée, l’effet « waouh » est assuré.

Le vide comme luxe ultime

Si le couloir débouche aussi sur deux salles abritant tous les produits Apple, la boutique se distingue par ses nombreux lieux vierges de tout appareil. Ainsi, plusieurs salons semblent sortis d’un - très luxueux - appartement haussmannien. Pour Apple, le but est de laisser les clients - ou futurs clients - évoluer, voire s’installer pendant plusieurs heures. Autant d’espace qui n’est pas consacré directement à la vente, et qui ferait bondir plus d’un responsable de la distribution. Mais l’entreprise Californienne s’offre le luxe ultime, celui de proposer des espaces presque vides sur l’une des avenues les plus chères du monde.

L'Apple Champs-Elysées
L'Apple Champs-Elysées © BFMTV.COM
L'Apple Champs-Elysées
L'Apple Champs-Elysées © BFMTV.COM

En dépit des apparences, le fabricant est loin de jeter son argent par les fenêtres. Sa nouvelle boutique n’est pas là pour vendre le plus de produits au mètre carré, mais pour montrer à ses clients qu’ils en ont pour leur argent. Avec un iPhone XS Max vendu jusqu’à 1650 euros, Apple est la seule marque d’électronique pouvant se permettre de telles prestations. A coups de centaines de millions d’euros, la firme veut convaincre que “service après-vente” ne rime pas seulement avec “réparation”, mais aussi avec “fidélisation”. Difficile d’émettre des réserves sur ce nouveau lieu, qui, comme le magasin Louis Vuitton il y a près de 15 ans, devrait attirer une foule de curieux.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech