BFM Tech

À bord d'un train supersonique, vous admirerez... des paysages virtuels

-

- - Hyperloop Technolgies Inc.

On en sait davantage sur ce que pourrait être l’expérience des passagers à l’intérieur du train supersonique Hyperloop. L’idée serait d’agrémenter leur voyage en projetant des images de réalité augmentée sur les hublots.

Hyperloop, le train supersonique imaginé par Elon Musk, ne comportera pas de fenêtres permettant aux passagers de voir à l’extérieur. Ils n’auraient de toute façon pas pu discerner grand chose puisque les rames-navettes seront propulsées dans des tubes opaques.

L’une des start-up qui tente de faire aboutir le projet, Hyperloop Transportation Technologies, a trouvé une solution pour que ses usagers ne soient pas pour autant atteint de claustrophobie. A Austin, lors d’une intervention au festival South by Southwest, son directeur exécutif Dirk Ahlborn a livré en effet des détails sur un dispositif baptisé « Augmented Widows ».

Le projet est de se servir des hublots comme d’écrans pour projeter de la réalité augmentée et en faire une véritable expérience de divertissement. Le tout sans que les passagers soient obligés de porter des lunettes.

Voir le tweet de Karissa Bell, journaliste à Mashable :

Les utilisateurs contrôleront leur fenêtre avec leur smartphone. Ils pourront voir une simulation des véritables endroits traversés. Ou des paysages fantaisistes : "imaginez pouvoir vous déplacer dans le monde de Jurassic Park", a notamment indiqué Dirk Ahlborn.

Côté pratique, le hublot affichera des informations comme la vitesse, la distance du lieu d’arrivée et la géolocalisation sur une carte. Un peu comme dans un avion, en quelque sorte. Sans oublier des publicités... un complément de revenus non négligeable.

Une collaboration a été initiée avec la société allemande Re’flekt, spécialisée dans la réalité augmentée, afin de développer le prototype de fenêtre. Hyperloop Transportation affirme que la technologie utilisée s'appuierait sur la captation des mouvements pour davantage de réalisme. Un dispositif traquerait en temps réel la tête du passager pour capter sa position et la direction de son regard, afin d'adapter l'image en permanence. La start-up tente maintenant de mettre au point un système permettant à plusieurs personnes de voir la même chose en même temps sur une même fenêtre.

Hyperloop Transportation Technologies travaille toujours sur la construction de sa piste d’essai dans la ville nouvelle de Quay Valley en Californie. Les Slovaques se sont déjà montrés intéressés pour relier Bratislava à Vienne et Budapest.

Amélie Charnay