BFM Business

Les producteurs du documentaire Hold-Up bientôt rémunérés par Tipeee

Hold-Up s'est essentiellement financé sur Ulule et Tipee.

Hold-Up s'est essentiellement financé sur Ulule et Tipee. - Vimeo

La plateforme de financement devrait verser les près de 159.000 euros récoltés aux producteurs du documentaire à succès, moyennant la commission habituelle.

Les producteurs du controversé documentaire Hold-Up attendent de pied ferme ces quelques dizaines de milliers d'euros. Tipeee, la plateforme de financement participatif qui leur aura en tout permis de récolter 159.000 euros, devrait procéder au virement ce 31 décembre, a appris Numerama.

Cette manne financière aurait pu échapper aux producteurs du film. Le contenu du film devait être jugé licite pour que les fonds collectés soient transférés. Or, Hold-Up dénonce une "manipulation mondiale" à propos de la Covid-19, en revenant sur l'origine du virus, la crise sanitaire et les décisions politiques qui l'ont jalonnée. Son réalisateur est par ailleurs sous le coup d'une attaque en diffamation de l'Institut Pasteur. La fondation est en effet accusée dans le film d’avoir “fabriqué” le virus de la Covid-19, sans tenir compte des démentis et explications à ce sujet depuis le mois de mars.

Un contenu "licite"

Ces dernières semaines, un avertissement avait été ajouté sur la page dédiée à "Hold-Up", mentionnant que les équipes de Tipeee étaient en "contact avec les organismes compétents pour juger de la licéité des contenus proposés”. Auprès de BFM Tech, la plateforme avait confirmé être en contact “avec le gouvernement” et “plusieurs organismes compétents” pour ce faire. Sans cette même licéité, les producteurs de Hold-Up risquaient de voir leur page Tipeee clôturée et surtout de ne pas toucher le montant récolté, remboursé auprès des différents participants. L'avertissement a désormais disparu.

Pour rappel, Hold-Up figure parmi les projets les plus largement financés sur Tipeee, comme le confiait son fondateur mi-novembre. Les 159 000 euros amassés ont été collectés auprès de 8 300 participants, preuve d'un engouement massif pour le projet. Une commission de 8% est prélevée par Tipeee auprès de chaque projet financé, pour frais de service. Cette dernière s'élèvera en l'occurrence à 12 700 euros, pour 145 000 euros versés aux producteurs de Hold-Up.

En décembre, seuls 2469 euros auront été collectés. Autre évolution à noter: ni le projet, ni la société de production n'apparaissent plus dans l'outil de recherche de la plateforme, contrairement aux autres pages très populaires, dont celles de Thinkerview. Retrouver la page dédiée à Hold-Up sur Tipeee revient à disposer de son lien URL d'origine.

Ulule et Vimeo impliqués

"Le créateur de la page Documentaires TProd recevra le 31 décembre les tips qui lui ont été faits en novembre", a pu lire Numerama, dans un mail envoyé aux participants. Ces modalités restent conformes aux conditions d'utilisation de la plateforme. Un simple coup d’oeil à ces dernières permet de confirmer que Tipeee effectue ses versements "le dernier jour ouvré du mois".

Ulule, autre plateforme de financement à laquelle TProd a eu recours pour financer son documentaire, aura opté pour une autre politique, en raison du retentissement du film: reverser ses 10% de commission à une association de "défense de l'information". 183 000 euros ont été collectés par ce biais, bien au-delà des 20 000 euros initialement espérés. Vimeo, la plateforme de VOD qui a hébergé et vendu Hold-Up vingt-quatre heures durant, a par la suite choisi de faire machine arrière et de retirer le documentaire. Ni Michael Goldman, le fondateur de Tipeee, ni TProd, n'ont pour l'heure souhaité apporter leur commentaire sur le sujet.

https://twitter.com/Elsa_Trujillo_?s=09 Elsa Trujillo Journaliste BFM Tech