BFM Business

“Hold-Up”: pourquoi les producteurs pourraient ne pas recevoir les 160.000€ collectés sur Tipeee

Hold-Up s'est essentiellement financé sur Ulule et Tipee.

Hold-Up s'est essentiellement financé sur Ulule et Tipee. - Vimeo

Le site de financement participatif ne versera la somme que fin décembre, si le contenu du film est jugé “légal”. Un sujet encore loin d’être tranché.

Deux semaines après la diffusion du film Hold-Up, qui regroupe de nombreuses théories complotistes concernant la pandémie de Covid-19, l’argent recueilli par ses producteurs est encore loin d’être acquis.

Début novembre, ils ont créé une page sur le site de financement participatif Tipeee, conçu pour que chaque internaute puisse mettre en place un versement mensuel à des créateurs de contenu. Après avoir rapidement battu tous les records du site, le film a désormais permis à ses producteurs de collecter près de 160.000 euros. Mais l’opération pourrait être annulée.

La page Tipeee du documentaire "Hold-Up"
La page Tipeee du documentaire "Hold-Up" © BFMTV.COM

Pas de versement avant fin décembre

Interrogée par BFMTV, la plateforme Tipeee confirme avoir validé “en interne” le projet, après des vérifications d’identité du détenteur de la page et de son activité récurrente de création de contenu. Mais comme l’explique un avertissement sur la page dédiée à "Hold-Up", ses “équipes sont en contact avec les organismes compétents pour juger de la licéité des contenus proposés”.

Auprès de BFMTV, la plateforme confirme être en contact “avec le gouvernement” et “plusieurs organismes compétents” afin d’étudier la légalité du film. “En fonction de ces retours, nous pourrions procéder à la clôture de la page et au remboursement des contributions” précise Tipeee.

Comme le prévoient les principes de fonctionnement du site, basés sur des dons mensuels, l’argent accumulé au mois de novembre sera retiré du montant affiché sur la page dédiée à “Hold-Up”, dès le début du mois de décembre.

Mais à l’image des règles appliquées aux autres créateurs de contenus, les producteurs de “Hold-Up” devront patienter jusqu’à la fin du mois de décembre pour recevoir le virement, à condition que leur film soit jugé “légal”.

A ce jour, le réalisateur est visé par une plainte de l’Institut Pasteur pour diffamation. La fondation est en effet accusée dans le film d’avoir “fabriqué” le virus de la Covid-19, malgré la publication de démentis et explications à ce sujet depuis le mois de mars.

Une bataille judiciaire qui pourrait peser dans la décision de Tipeee, et ainsi priver les producteurs de “Hold-Up” d’une partie de leurs revenus. Ces derniers peuvent toutefois compter sur les 180.000 euros reçus par le biais de la plateforme Ulule en septembre et octobre.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech