BFM Business

Invasion du Capitole: un Français a financé l’extrême-droite américaine grâce au bitcoin

Affrontements entre des partisans du président américain Donald Trump et les forces de l'ordre sur les marches du Capitole le 6 janvier 2021 à Washington

Affrontements entre des partisans du président américain Donald Trump et les forces de l'ordre sur les marches du Capitole le 6 janvier 2021 à Washington - ALEX EDELMAN © 2019 AFP

Plus de 500.000 dollars ont été envoyés à plusieurs personnalités d’extrême-droite impliquées dans l’invasion du Capitole. Un négationniste français a également reçu de l’argent.

Le bitcoin a-t-il pu être utilisé pour financer des militants responsables de l’invasion du Capitole? L’hypothèse est évoquée par Yahoo News, qui cite un rapport du cabinet d’analyse Chainalysis. Ce dernier évoque un paiement important en bitcoins, venant d’un utilisateur français et destiné à plusieurs personnalités de l’extrême-droite américaine. La transaction a été effectuée le 8 décembre dernier.

Si l’identité de l’expéditeur n’est pas précisée, Chainalysis évoque une note de blog écrite par ses soins, évoquant sa volonté de léguer une forte somme avant de mettre fin à ses jours. Sa mort n’a toutefois pas été établie.

Des donations record

Au total, 28,15 bitcoins ont été envoyés, soit un total d’environ 430.000 euros au cours de l’époque, à 22 adresses différentes. Pour rappel, le bitcoin est une monnaie virtuelle, qui n’est gérée par aucune banque centrale. Les transactions, qui peuvent se faire en camouflant son identité, sont plébiscitées par de nombreux acteurs qui ne désirent pas être identifiés, comme certains criminels ou pirates informatiques. Elles présentent par ailleurs l'avantage d'être incensurables, et se prêtent ainsi à certaines activités illicites, contrairement aux moyens de paiement conventionnels.

D’après Chainalysis, le plus gros don (205.000 euros) a été fait à Nick Fuentes, un militant d’extrême-droite impliqué dans les mouvements suprémacistes blancs, qui se trouvait devant le Capitole le 6 janvier dernier, lorsque le bâtiment a été envahi. Ce don est de loin le plus important reçu par Nick Fuentes, qui avait jusque-là cumulé au plus l’équivalent de 2.200 euros en bitcoin au cours d’un même mois.

Toujours selon le rapport de Chainalysis, le militant d’extrême-droite français Vincent Reynouard, qui s’est notamment illustré par des propos négationnistes, a quant à lui reçu l’équivalent de 22.000 euros. Sur son blog, il incite en effet les lecteurs à lui faire des donations par le biais de cette cryptomonnaie.

Selon Yahoo News, ce transfert d’argent est suivi de près par les enquêteurs américains afin d'étudier les sources de financement des mouvements impliqués dans l'invasion du Capitole. Les autorités tentent notamment de repérer de nouveaux versements en bitcoins, afin de déceler une éventuelle implication étrangère dans les violences qui ont touché Washington.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech