BFM Tech

Facebook, Twitter, YouTube: les parlementaires RN et LFI règnent sur les réseaux sociaux

Les principaux comptes liés au RN et à LFI dominent les réseaux sociaux

Les principaux comptes liés au RN et à LFI dominent les réseaux sociaux - YouTube, Twitter, Facebook

Un rapport publié par la plateforme Projet Arcadie recense l’activité numérique des élus français, qu’ils soient députés, eurodéputés, ou sénateurs.

Si le parlement français fonctionnait à la proportionnelle de la popularité sur les réseaux sociaux, les élus du Rassemblement national (RN) et de La France insoumise (LFI) se disputeraient probablement la majorité. Dans le quatrième rapport du Projet Arcadie, la juriste Tris Acatrine dresse le bilan de la présence des parlementaires - députés, sénateurs et eurodéputés - sur les principaux réseaux sociaux. Les principaux représentants d’extrême-gauche et d’extrême-droite sont de loin les plus suivis.

Le RN, amateur de publicité Facebook

Selon les chiffres du Projet Arcadie, Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon et François Ruffin arrivent en tête des élus français les plus suivis sur Facebook. La présidente du Rassemblement national compte plus d’un million et demi d’abonnés, contre plus d’un million pour le deuxième et 470.000 pour le troisième. Chez les eurodéputés, le trio de tête est 100% RN avec Gilbert Collard (280.000 abonnés) Jordan Bardella (80.000 abonnés) et Nicolas Bay (75.000 abonnés).

Le document souligne par ailleurs l’appétence des membres du RN pour la publicité politique sur Facebook. Grâce à une page baptisée Bibliothèque Publicitaire, chaque internaute peut retracer l’ensemble des dépenses des hommes et femmes politiques sur Facebook ou Instagram. Si une soixantaine d’élus français ont investi dans des publications sponsorisées, les plus dépensiers sont les eurodéputés RN Jordan Bardella (8000 euros sur un an), Nicolas Bay (6000 euros) et Julie Lechanteux (plus de 4500 euros).

Capture d'écran Facebook
Capture d'écran Facebook © BFMTV.com

Sur Twitter, les élus RN et LFI dominent également la course aux abonnés: près de 2,5 millions pour Marine Le Pen et près de 2,2 millions pour Jean-Luc Mélenchon. Arrivant en troisième place, Benjamin Griveaux (LaREM) fait figure d’exception avec plus de 250.000 abonnés.

Les Insoumis, stars de YouTube

L’utilisation de ce réseau social est largement répandu: sur 1004 parlementaires, seuls 178 d’entre eux n’y sont pas présents. Les plus actifs ne sont cependant pas les plus suivis: à l’Assemblée nationale, la plus prolifique est Aurore Bergé (LaREM), avec plus de 63.000 tweets, suivie par Stéphane Trompille (LaREM, 56.000 tweets), puis Louis Aliot (RN, 49.000 tweet), Valérie Boyer (LR, 40.000 tweets) et Jean-Luc Mélenchon (LFI, 33.000 tweets). Un pic de création de comptes a notamment été observé en 2017, lors de la vague LaREM aux législatives.

Créations de comptes Twitter par les parlementaires français
Créations de comptes Twitter par les parlementaires français © Projet Arcadie

Tous sont cependant dépassés par la sénatrice Nathalie Goulet (UDI), qui a publié plus de 91.000 tweets depuis la création de son compte en juin 2011. Soit une moyenne de près de 30 publications par jour.

Sur YouTube, on retrouve un rapport de force similaire, malgré une personnalisation plus importante. La chaîne du Rassemblement national compte plus de 11 millions de vues (25.000 abonnés), contre 4 millions de vues pour la chaîne LaREM (25.000 abonnés) et trois millions de vues pour La France Insoumise, malgré ses 51.000 abonnés.

Jean-Luc Mélenchon, parlementaire le plus suivi sur YouTube
Jean-Luc Mélenchon, parlementaire le plus suivi sur YouTube © BFMTV.com

Mais ce classement n’est pas pour autant représentatif de l’impact du parti d’extrême-gauche: les véritables stars de la plateforme de streaming parmi les élus français restent Jean-Luc Mélenchon - récemment arrivé sur Twitch - et François Ruffin, avec respectivement plus de 77 millions de vues et 456.000 abonnés pour le premier et près de 18 millions de vues pour le second, qui cumule 118.000 abonnés.

Si les élus de la majorité sont largement battus par leurs confrères RN et LFI, ils dominent malgré tout sur LinkedIn, réseau social dédié aux professionnels, avec le plus grand nombre de députés, eurodéputés et sénateurs inscrits.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech