BFM Business

TousAntiCovid, DepistageCovid, MesConseilsCovid: le gouvernement éclate sa stratégie numérique en trois morceaux

Cédric O a présenté la nouvelle version de StopCovid, Tous Anti Covid.

Cédric O a présenté la nouvelle version de StopCovid, Tous Anti Covid. - BFMTV

Face à la recrudescence de l’épidémie de Covid-19, l'exécutif propose une mise à jour de l’application StopCovid, ainsi qu’une carte des laboratoires et un formulaire en ligne.

Parmi les nouvelles mesures sanitaires annoncées par Jean Castex, Olivier Véran, et Cédric O, le numérique a pris une place particulière ce 22 octobre. Le Premier ministre ainsi que le ministre de la Santé ont dévoilé trois nouvelles plateformes numériques, baptisées TousAntiCovid, DepistageCovid et MesConseilsCovid.

TousAntiCovid: pas encore de carnets de rappel numérique

La première avait déjà été évoquée par Emmanuel Macron le 14 octobre dernier. Il s’agit en réalité d’une mise à jour de StopCovid, dont l’échec a largement été admis par l'exécutif. Si le fonctionnement de traçage numérique, basé sur le Bluetooth, n’évolue pas, l’interface est complétée par deux éléments: des informations sur l’évolution de l’épidémie ainsi que les chiffres d’utilisation de l’application.

Une maigre transformation, qui pourrait cependant prendre de l’épaisseur dans les prochaines semaines. Un système de QR code censé remplacer les carnets de rappel dans les restaurants pourrait s’y intégrer. L’utilisateur n’aurait alors qu’à scanner le code en arrivant dans un établissement, et recevrait une notification d’alerte si un utilisateur testé positif s’y est rendu au même moment.

Sur le site du ministère de la Santé étaient évoqués ce matin des “accès” à deux nouveaux services, baptisés DepistageCovid et MesConseilsCovid. Ces derniers ne sont en fait pas intégrés à l’application TousAntiCovid, qui se contente de rediriger les utilisateurs par un simple lien hypertexte.

Une carte et un formulaire

DepistageCovid est porté par le site Sante.fr, et affiche une carte des laboratoires proposant des tests PCR. Une fonction analogue à ce que peuvent proposer des sites privés comme Doctolib. La plateforme publique affiche cependant une estimation du temps d’attente pour chaque laboratoire.

Mais la justesse des informations dépendra du bon vouloir des Français, puisque ce seront à eux d’estimer le temps d’attente d’un laboratoire (moins de trente minutes, plus de trente minutes, ou plus d’une heure).

Enfin, MesConseilsCovid propose un questionnaire à tout utilisateur souhaitant faire un point sur son risque face à la maladie. Il lui sera notamment demandé certaines informations de santé, liées à son activité professionnelle ou à la condition physique de ses proches.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech