BFM Tech

Pour entrer aux Etats-Unis, vous êtes invités à déclarer votre identité sur les réseaux sociaux.

Les touristes sont désormais encouragés à renseigner les coordonnées de leurs comptes de réseaux sociaux lors d’une demande d’entrée sur le territoire américain. Ce principe concerne tous les pays exemptés de visas, dont la France.

Le principe avait été annoncé en juin dernier, il est désormais effectif. Depuis le 20 décembre, les Etats-Unis demandent à leurs visiteurs de renseigner leurs noms d’utilisateurs sur les réseaux sociaux. Cela concerne les ressortissants des 38 pays bénéficiant d’une exemption de visa et devant passer par le système ESTA. La France fait donc partie du lot.

C’est dans le formulaire en ligne de demande d’autorisation de voyage que ces renseignements sont désormais demandés. Ils portent aussi aussi bien sur les comptes Facebook, Instagram, Twitter, YouTube, Google+ que LinkedIn.

Une atteinte à la liberté d’expression?

Ce n’est que le nom d’utilisateur qui est demandé et non le mot de passe. Cela permettra aux autorités de vérifier le contenu public des comptes sociaux du demandeur. Cependant cette demande n’est que facultative. Sauter cette étape ne sera donc pas une raison valable de refus d’autorisation d'entrer sur le territoire américain.

Cette initiative vise à inspecter les comptes des visiteurs, notamment pour des raisons de sécurité. Toutefois, cette politique avait soulevé dès le mois de juin dernier, lors de sa proposition, une vague de critiques. L’Internet Association, qui regroupe des géants tels que Facebook, Google, Twitter et LinkedIn, avait dénoncé une atteinte potentielle à la liberté d’expression. Elle avait été soutenue alors par l’Union Américaine pour les Libertés Civiles (ACLU).