BFM Tech

Un mail envoyé à 65.000 personnes vient polluer le quotidien de professeurs franciliens

Le rectorat de Créteil.

Le rectorat de Créteil. - JACQUES DEMARTHON / AFP

Un mail envoyé à l'ensemble des professeurs du secondaire de l'Académie de Créteil a dégénéré en un flot de messages ininterrompu. Pour les destinataires, impossible de sortir de la boucle.

C'est une erreur classique, comme il peut s'en produire des dizaines par jour en entreprise. Un professeur de l'Académie de Créteil a ce 9 mai envoyé un mail non pas à son seul destinataire, la Division des personnels enseignants (DPE) de Créteil, mais à l'ensemble du corps enseignant du rectorat de Créteil.

Résultat: près de 65.000 personnes ont vu apparaître sur leur boîte mail le message initial, avant de voir s'afficher des centaines d'autres mails de professeurs faisant part de leur incompréhension, de leur volonté de quitter la liste de diffusion le plus rapidement possible ou appelant les autres à cesser de répondre.

Dans le lot, se sont immiscés de nombreux messages sans réel lien avec l'Education nationale, parmi lesquels des petites annonces pour vendre une voiture, des chansons en hommage au défunt chanteur Idir, mais aussi plusieurs digressions sur les conclusions sociologiques à tirer d'un tel incident.

Des centaines de réponses

"Le fait que cette chaîne puisse vivre aussi longtemps est globalement le fait des personnes qui veulent que cela cesse", juge ainsi l'un de ces professeurs. "Je trouve cette contradiction (certes prévisible) mais révélatrice du comportement de personnes qui par l’énervement agissent en pensant faire cesser quelque chose, alors qu’au final ils l’alimentent. Cela pourrait peut-être rentrer dans le cadre d’une étude comportementale !"

Pour les destinataires, aucun réel moyen de quitter la liste de diffusion n'existe. Timing idéal, Microsoft a annoncé ce 10 mai le lancement d'une nouvelle fonctionnalité pour bloquer les chaînes de mail trop volumineuses sur sa messagerie Outlook 365.