BFM Business

Non, Apple ne supprime pas vos films achetés sur iTunes

-

- - Apple

Un utilisateur d’iTunes accuse Apple d’avoir supprimé trois films de sa bibliothèque, pourtant achetés de manière définitive. L’entreprise californienne affirme qu’il s’agit d’un cas spécifique, lié à un déménagement.

Sur Twitter, son message a été partagé plus de 11.000 fois. Anders Gonçalves da Silva, un bio-informaticien vivant au Canada, a vivement interpellé Apple le 10 septembre dernier. L'origine de sa colère? La disparition de trois films de sa bibliothèque iTunes. Les longs-métrages (Cars, Cars 2 et The Grand Budapest Hotel), qui avaient pourtant été achetés - et non loués, sont désormais indisponibles sur son compte iTunes. En dédommagement, Apple a offert à son client une location de film gratuite. Insuffisant pour ce dernier, qui estime avoir été lésé.

Deux zones géographiques bien distinctes

Interrogé par le site américain CNET, l’homme apporte une précision à sa situation. Ces trois films ont été achetés il y a plusieurs mois, alors qu’il résidait en Australie, avant qu’il émigre vers le Canada. Comme le précise le service client d’Apple dans le courrier envoyé à Anders Gonçalves da Silva, ces œuvres ne font en revanche pas partie du catalogue canadien d’iTunes. Sur son site, Apple explique qu’un contenu “peut ne pas être disponible à des fins de re-téléchargement si ce contenu n'est plus proposé” sur ses services. Autrement dit: si les trois films achetés en Australie ne sont pas disponibles au Canada, il est impossible de les télécharger de nouveau, ou de les regarder en streaming.

Auprès de CNET, Apple affirme ne jamais supprimer de films de la bibliothèque de ses utilisateurs, dès lors qu’ils ont été téléchargés sur une machine, y compris lorsqu’ils se déplacent dans différentes zones géographiques. Apple préconise d’ailleurs de télécharger de nouveau ses “achats passés” avant de changer de pays ou de région, pour pouvoir en profiter par la suite. D’après Apple, Anders Gonçalves da Silva n’a donc pas conservé les trois films en mémoire sur son ordinateur avant de partir au Canada.

Apple, comme Netflix ou Spotify

En déménageant, il a vécu une situation analogue à celle des abonnés Netflix ou Spotify, dont le catalogue évolue également selon les pays où ils se trouvent. Sur le papier, Cars, Cars 2 et The Grand Budapest Hotel appartiennent toujours à Anders Gonçalves da Silva, à condition qu’ils soient visionnés ou téléchargés depuis un pays où Apple est en droit de les proposer.

Sur iTunes, acheter un film revient à profiter d’un droit d’utilisation infini, mais ne permet pas de l’utiliser à des fins commerciales ou de le céder à un tiers. De la même manière, les DVD et Blu-Ray vendus dans le commerce peuvent voir leur lecture rendue impossible par des zones de restriction commerciale.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech