BFM Tech

Freebox Delta: Free accuse Orange d'empêcher les clients de s'abonner

La Freebox Delta de Free

La Freebox Delta de Free - Free

Peu après l'annonce de la nouvelle Freebox, le processus d'inscription s'est interrompu pour de nombreux internautes. L'opérateur accuse Orange, en charge du service d'éligibilité.

"Le service d'éligibilité est temporairement indisponible, merci de réessayer plus tard!". La phrase s'est affichée sur l'écran de nombreux internautes ce mardi après-midi, après que ces derniers ont tenté de s'offrir l'une des nouvelles Freebox présentée ce 4 décembre. Le bug est apparu lors de l'étape du test d'éligibilité, indispensable pour évaluer si son domicile est éligible à la fibre.

Après plusieurs heures de ratés et de plaintes auprès de Free, c'est l'un de ses principaux concurrents qui est pointé du doigt. "Face au nombre de demandes, les serveurs d'éligibilité d'Orange ont planté" explique-t-on chez Free, avant d'accuser le rival d'une manœuvre plutôt déloyale: "Chez Free on se demande si ce n’est pas Orange qui aurait délibérément limité les serveurs d’éligibilité devant un tel succès."

Orange réfute les accusations

Opérateur historique, Orange a en effet la main sur les tests d'éligibilité mis à disposition des futurs clients sur les sites des différents opérateurs. Contacté par BFM Tech, Orange nie toute opération visant à nuire à son concurrent. "Orange dément formellement l’accusation de Free selon laquelle Orange aurait délibérément limité les serveurs d’éligibilité suite au lancement de la nouvelle Freebox. Orange tient à souligner que le service d’éligibilité n’est pas coupé. Conformément au contrat avec l’ensemble des opérateurs utilisant notre serveur d’éligibilité, les mesures de sécurité ont été automatiquement activées afin d’assurer le maintien du service de manière équitable entre les opérateurs" explique-t-on du côté de l'opérateur.

Ce n'est pas la première qu'apparaissent des tensions entre Free et Orange. Il y a dix ans déjà, le second était accusé par le premier de lui compliquer la tâche au moment du raccordement de nouveaux abonnés. En 2016, Free accusait une nouvelle fois Orange de monopole, concernant le déploiement de la fibre.

Article mis à jour le 06/12/18 à 11h28: la réaction d'Orange a été ajoutée

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech