BFM Business

Contre la myopie, le gouvernement chinois veut limiter le temps consacré aux jeux vidéo

Pékin fait des jeux vidéo l'une des principales causes de myopie dans le pays.

Pékin fait des jeux vidéo l'une des principales causes de myopie dans le pays. - PETER PARKS / AFP

Alors que le nombre de myopes ne cesse de grandir dans le pays, le gouvernement chinois prend pour cible le temps passé devant les écrans.

Le gouvernement chinois entend aider ses citoyens à préserver leur vue. Alerté par un nombre croissant de cas de myopie, Pékin a fait part le 30 août d'un plan pour protéger les plus jeunes générations, relève CNBC.

Le gouvernement de Xi Jinping fait du temps passé devant les écrans l'un des principaux facteurs de myopie. L'une de ses mesures s'en prend directement à l'industrie du jeu vidéo. L'administration songe à restreindre le nombre de jeux vidéo en ligne autorisés sur le marché et envisage l'élaboration d'un système de classification de ces jeux, en fonction de l'âge minimum conseillé pour y jouer. 

Exit les tablettes

Enfin, le gouvernement fait mention de potentielles mesures pour encadrer le temps passé par les enfants sur ces applications. L'an passé, le géant chinois Tencent s'était vu forcé de limiter l'accès à l'un de ses jeux mobiles, à une heure par jour pour les moins de douze ans et à deux heures quotidiennes pour les 12-18 ans.

De manière plus générale, le plan publié le 30 août par le Ministère de l'éducation indique que les parents doivent limiter "l'utilisation des produits électroniques" en fonction de l'âge de l'enfant. Il prévoit également d'inciter davantage les plus jeunes à jouer en plein air et d'inviter les parents à surveiller leurs postures de lecture, ainsi que leurs conditions de luminosité.

Pour lutter contre la myopie, le gouvernement invite l'éducation nationale à lever le pied sur les devoirs imposés aux plus jeunes. L'institution devra réduire à une heure par jour maximum la durée de devoirs écrits à la maison et proposer davantage d'activités en extérieur. Le tout en veillant à plafonner l'utilisation d'ordinateurs et de tablettes en classe à moins de 30% du temps passé à l'école. 

https://twitter.com/Elsa_Trujillo Elsa Trujillo Journaliste BFM Tech