BFM Business

Apex Legends: le jeu phénomène donne la nausée à certains joueurs

-

- - DR

Apex Legends est un jeu de tir à la première personne. Le joueur voit donc à travers les yeux de son personnage. Et quand il court ou tire, l'image tressaute. Ce qui provoque des nausées chez certains joueurs.

Depuis sa sortie le 4 février, le jeu Apex Legends fait beaucoup de bruit. Ce Battle Royale gratuit est présenté comme un concurrent solide au jeu phénomène Fortnite avec 25 millions de joueurs en seulement une semaine. Mais certains se plaignent de ressentir nausées et maux de tête pendant les parties. C’est ce que raconte un utilisateur du forum Reddit dans un message repéré par Konbini.

"Ça ne vaut pas la peine de jouer. Même deux ou quatre parties. Ensuite je me sens mal et nauséeux pendant des heures… Je vais malheureusement devoir prendre la décision d’arrêter", écrit-il.

Comme il l’indique de lui-même, il souffre d’un mal bien connu, le "motion sickness", qui s’apparente au mal des transports. Il est par exemple très commun d’en souffrir en utilisant un casque de réalité virtuelle. Le cerveau perçoit un mouvement tandis que l’oreille interne ne le ressent pas car l’utilisateur est immobile.

Pas de solution pour le moment

Dans le cas présent, les nausées seraient causées par le "head bobbing". Cet effet est ajouté par les développeurs pour insuffler plus de réalisme aux jeux en FPS (first person shooter). C'est-à-dire à la première personne, où l’on regarde à travers les yeux du personnage. Pendant la partie, quand ce dernier court, tire, ou saute, l’écran reproduit les mouvements de sa tête. Ce qui rend l’image très instable. Mais contrairement à d'autres jeux comme ArmA 2, il est impossible de désactiver cet effet sur Apex Legends. 

Le community manager de Respawn Entertainment (Electronic Arts) qui a développé le titre, a demandé à l'auteur du message Reddit de lui fournir plus d'informations. Pour l'instant, il n'a pas fourni de réponse aux dizaines de joueurs qui s'en sont plaints après la publication du premier témoignage. 

https://twitter.com/Pauline_Dum Pauline Dumonteil Journaliste BFM Tech