BFM Business

Cette start-up marseillaise suit à la trace les conteneurs dans le monde

La solution technologique de traçabilité électronique conçue par Traxens est déployée à l'ensemble de la flotte de porte-conteneurs de CMA CGM.

La solution technologique de traçabilité électronique conçue par Traxens est déployée à l'ensemble de la flotte de porte-conteneurs de CMA CGM. - Traxens

Les boîtiers électroniques de cette jeune société originaire de Marseille assurent la traçabilité de conteneurs liés au transport maritime. Sa technologie intéresse aussi la SNCF pour le suivi des wagons de fret et repose sur des brevets qui lui ont valu un trophée délivré par l'INPI.

Obtenir des informations sur l'état (température, humidité) et la localisation de marchandises transportées de longues semaines par voie maritime? Pour répondre à ce besoin propre aux logisticiens et à leurs clients, la jeune société Traxens, créée en 2012 à Marseille, a développé de petits boîtiers bardés d'électronique qui se "vissent" sur les objets à "tracer" (cf photo ci-dessous). Ils sont alors capables de remonter en permanence des informations sur leur état.

Apposés sur un conteneur de marchandises, ils transmettent à distance sa position géographique en mer et sur terre, l'intensité des chocs subis ou les variations de température dans l'environnement du conteneur. Les boîtiers ont été conçus pour résister à des conditions extrêmes et leur autonomie énergétique peut atteindre quelques années.

-
- © Les dirigeants de Traxens ont reçu le trophée 2018 de l'Institut National de la Propriété Industrielle (Inpi) dans la catégorie "brevets".

La solution a été déployée sur la flotte de navire de porte-conteneurs du puissant armateur français CMA-CGM qui l'utilise pour la proposer comme un service à ses clients en leur fournissant des données logistiques inédites. La compagnie de transport maritime, elle-même basée à Marseille, a d'ailleurs pris une participation dans le capital de la jeune pousse technologique, qui réalise un chiffre d'affaires annuel de 2,2 millions d'euros, dont 22% à l'export.

La technologie de Traxens, développée en partenariat avec huit laboratoires publics (dont l'INRIA) lui a valu d'être distinguée par l'INPI (institut national de la propriété industrielle) qui lui décerné le trophée 2018 pour ses brevets. "Nous avons suivi des formations proposées par l'institut. Nous gérons notre portefeuille de brevets de façon à mettre sur le marché de nouvelles innovations au meilleur moment", a commenté Jérôme Joussen, secrétaire général de la société, en recevant la distinction pour l'entreprise.

-
- © Les boîtiers ont une autonomie énergétique de plusieurs années et sont résistants aux conditions environnementales extrêmes-Traxens

Traxens décline aujourd'hui son offre technologique pour la SNCF en l'adaptant à des wagons de train pour le fret. Elle développe également avec l'industriel français de l'aéronautique Daher une mallette connectée pour suivre en temps réel le transport de produits à haute valeur ajoutée.

La start-up a aussi des projets à l'étranger. Traxens coopère avec MSC, géant italo-suisse du transport, sur son terminal portuaire à Valence en Espagne. Pour ce projet pilote, des camions de MSC Espagne ont été équipés de dispositifs développés par Traxens, afin de suivre en quasi temps réel les mouvements des véhicules. Les autorités portuaires peuvent ainsi gérer d’éventuels embouteillages, tout en anticipant l’arrivée des camions aux portes du site.

Frédéric Bergé