Tech&Co
Tech

Apple: bientôt un boîtier de charge USB-C pour les AirPods?

Apple devrait abandonner le port Lightening au profit de l'USB-C pour ses écouteurs AirPods dès l'année prochaine, rapporte un analyste généralement bien informé.

Apple s'apprête à dire adieu à sa connectique propriétaire Lightning pour progressivement basculer vers l'USB-C. Un changement qui ne concerne pas uniquement son produit phare, l'iPhone, mais bel et bien l'ensemble de son catalogue.

En effet, dans un tweet publié ce mercredi 10 août, Ming-Chi Kuo, analyste, spécialiste des appareils de la firme de Cupertino (Californie) et dont les hypothèses s'avèrent régulièrement exactes, prédit "qu'Apple lancera des étuis de chargement compatibles USB-C pour tous les modèles d'AirPods en 2023". Précision: il ne s'agira pas d'une nouvelle génération d'écouteurs, mais simplement d'un nouveau boîtier de charge.

Ce changement ne devrait pas concerner les AirPods Pro 2 dont la sortie est prévue cet automne. Pour cause, dans le même tweet, Ming-Chi Kuo indique que " le boitier de charge des nouveaux AirPods Pro 2 lancés au deuxième semestre 2022 pourrait encore prendre en charge le Lightning ". Si l'analyste n'évoque pas le sort du casque haut de gamme AirPods Max, sorti en 2020, ce dernier pourrait cependant bénéficier d'une mise à jour avec charge USB-C dès 2023. Idem pour les iPhones.

La fin de la guerre des chargeurs

Introduit en 2012 avec l'iPhone 5, le port Lightning se voit poussé vers la sortie face à la popularité de l'USB-C et, surtout, la pression exercée par le Parlement européen en faveur d'une connectique universelle pour les appareils électroniques. Ainsi, Apple est depuis longtemps dans le collimateur des institutions européennes qui l'enjoigne à utiliser un système de charge similaire à celui de ses concurrents.

Sans succès jusqu'au vote au Parlement européen, en fevrier 2021, d'une directive qui impose que l'USB-C devienne le système de charge commun à tous les téléphones mobiles, tablettes, consoles de et appareil photo au sein de l'Union européenne à partir de l'automne 2024. Au détriment d'Apple qui était contre cette mesure.

Or, il s'agit d'une bonne nouvelle pour les consommateurs, qui n'auront plus à jongler entre différents formats de cable et réaliseront d'importantes économies, ainsi que pour l'environnement puisque cette mesure devrait contribuer à réduire considérablement la production de déchets électroniques.

Par Louis Mbembe