Tech&Co
Réseaux sociaux

Fusillade près de Chicago: les réseaux sociaux suppriment les comptes du suspect

Un policier à Highland Park après une fusillade le 4 juillet 2022

Un policier à Highland Park après une fusillade le 4 juillet 2022 - Jim Vondruska / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

L'auteur de la fusillade près de Chicago, survenue lors de la fête nationale américaine, a été appréhendé par la police. Depuis, ses comptes YouTube, Instagram ou encore Spotify, ont été supprimées.

Lors de la parade célébrant la fête nationale américaine, lundi 4 juillet, la ville de Highland Park, dans les environs de Chicago, a été le théâtre d'une tuerie de masse.

Six personnes ont été tuées et plus d'une vingtaine blessées par un homme ayant tiré sur la foule avec une arme à feu. L'homme de 22 ans, du nom de Robert "Bobby" Crimo III, a été appréhendé et placé en détention.

Comptes supprimés

Depuis la révélation de l'arrestation du présumé suspect, de nombreuses entreprises du numérique ont procédé à un nettoyage des contenus lui appartenant, révèle le média spécialisé The Verge.

Ainsi, moins de 24 heures après la fusillade, YouTube, Instagram, mais aussi Discord et Twitter ont supprimé des chaînes lui appartenant, ou lui étant liées.

Crimo était administrateur d'un compte Discord - une application permettant de discuter oralement en ligne, sous le nom "SS". Cette chaîne était publique et a été supprimée depuis.

Il possédait également une chaîne YouTube contenant plus d'une dizaine de vidéos. Certaines de ces dernières mettaient en scène, selon The Verge qui a pu les consulter, des scènes de fusillade, accompagnés d'élements de langage de nature menaçante. Les dernières vidéos datent d'il y a huit mois. Depuis, ce compte a aussi été supprimé.

Chaînes de rap

Le suspect possédait également un compte Spotify, où il a publié plusieurs albums de rap sous le pseudonyme "Awake the rapper". Il a également publié plusieurs singles sur la plateforme Apple Music.

Spotify a confirmé auprès de The Verge avoir supprimé ces élements. Les chansons ont également été supprimées d'Apple Music, mais l'entreprise n'a pas souhaité commenter.

L'une d'entre elles, intitulée "Are You Awake" (es-tu éveillé), et publiée par Crimo en octobre 2021, suggérait son souhait de planifier un acte "déterminant", qu'il n'était pas en mesure "de stopper", indique la chaîne locale Fox32 Chicago. Le clip s'accompagne d'images sanglantes.

Les comptes Instagram, Twitter et TikTok du tueur ont également été supprimés, sans qu'aucune des plateformes ne commentent cette décision.

L'enjeu de la modération des réseaux sociaux est crucial dans le cas de tels attentats. Lors de la tuerie de Buffalo, qui avait fait dix morts, les réseaux sociaux avaient déjà joué un rôle en supprimant rapidement les contenus publiés par l'auteur des faits. Ce dernier avait toutefois pu diffuser en direct des images de l'attentat sur la plateforme Twitch pendant plusieurs minutes.

Autre exemple, en 2019, pendant la fusillade de Christchurch (Nouvelle-Zélande), où le tueur avait diffusé en direct 17 minutes de ses actes avant que Facebook ne censure la vidéo. Une séquence qui était là encore restée accessible de longues heures.

Victoria Beurnez