BFM Lyon

Téléphérique dans l'ouest lyonnais: les habitants appelés à donner leur avis

Les lignes de téléphérique pourraient offrir un gain de temps aux voyageurs à Lyon.

Les lignes de téléphérique pourraient offrir un gain de temps aux voyageurs à Lyon. - BFM Lyon

Le Sytral a mis en ligne ce mardi un questionnaire visant à mieux connaître les attentes et les questionnements des habitants au sujet du transport par câble.

C'est l'un des projets phares des élus écologistes de la Métropole de Lyon: bâtir un téléphérique pour relier les communes de l'ouest lyonnais au centre-ville. Mais ce projet de transport par câble est loin de faire l'unanimité. Craintes d'expropriations, de nuisances sonores ou peur de voir le paysage défiguré: les critiques fusent contre Bruno Bernard, président de la Métropole et du Sytral, du côté des élus et de collectifs de riverains.

Dans un tel contexte, une étude d'opinion a été lancée ce mardi auprès des habitants de l'ouest lyonnais de manière à réunir leurs interrogations et leurs attentes sur ce projet. Un questionnaire a ainsi été mis en ligne sur le site du Sytral.

Cette étude d'opinion est préalable au lancement d'une "grande concertation", laquelle prendra place de mi-novembre 2021 à mi-février 2022.

"Je souhaite que tout soit transparent, que l'on donne les études, qu'on puisse discuter de tout: des opportunités du projet, des alternatives, des tracés, des insertions des pylônes. Tout est sur la table", a promis Bruno Bernard à l'occasion d'une conférence de presse organisée au mois de juin.

Se rendre à Lyon en 30 minutes

"L'objectif est de voir si ce mode de transport -et c'est ce que je crois- est la réponse la plus efficiente aux besoins de mobilité des habitants de l'ouest lyonnais", avait-il déjà déclaré il y a plusieurs semaines.

Si le projet n'est pas entériné, le président du Sytral a présenté au mois de juin trois terminus possibles pour ce futur téléphérique, dont le point de départ serait Francheville. Le premier tracé propose un terminus à Gerland, avec un passage par Sainte-Foy-lès-Lyon ou la bordure d'Oullins, puis par la Mulatière. Les deux autres iténéraires s'arrêteraient à la gare Perrache ou à la station de métro Jean-Jaurès.

Quel que soit l'itinéraire choisi, Bruno Bernard estime que le transport par câble permettrait aux habitants de l'ouest lyonnais de pouvoir se rendre à Lyon en 30 minutes, contre 50 minutes actuellement lors des heures de pointe.

Florian Bouhot Journaliste BFM Régions