BFM Immo

A Paris, les prix de l'immobilier en voie de stabilisation

Les prix reprennent de la hauteur à Paris

Les prix reprennent de la hauteur à Paris - dr

Les prix de l'ancien cessent de baisser dans la capitale. Et ils devraient remonter à la fin de l'été, selon les Notaires d'Ile-de-France.

A 7.880 euros par m2 en mai*, la pierre parisienne reste en légère baisse. Si les prix affichent -3,1% dans la capitale sur un an, ils sont « quasiment stables » sur trois mois, selon la dernière note de conjoncture des Notaires d'Ile-de-France, publiée ce jeudi 29 juillet. L'Ile-de-France suit dans les grandes lignes le mouvement , avec 5.220 euros par m2 en moyenne, pour un recul de 2,3% sur un an (-2,9% pour les appartements, -0,8% pour les maisons).

Mais la donne devrait changer rapidement : d’après leurs indicateurs avancés, issus des promesses de vente, les notaires anticipent un rebond des prix à venir à la rentrée. A Paris, ils pourraient ainsi « remonter à 8 020 € en septembre 2015, soit une hausse trimestrielle de 1,6% ». Un mouvement encore plus marqué en banlieue, où les prix des appartements anciens pourraient progresser de 1,9% sur trois mois, tandis que ceux des maisons prendraient +2,6%, selon la note.

Rebond temporaire ?

Autre signe favorable, les ventes progressent : 33 290 transactions de logements anciens en Ile-de-France ont été signées de mars à mai 2015. Une activité « légèrement supérieure » à celle constatée en moyenne sur les dix dernières années (+2%), et en hausse de 18% comparé à mars-mai 2014.

Mais il est trop tôt pour parler de rebond durable. Le mois précédent, les notaires avaient déjà anticipé ce mouvement haussier, estimant que « cette très légère accélération des prix tient notamment à la saisonnalité ». En effet, de nombreux ménages achètent au plus vite l'été afin de « pouvoir disposer de leur bien immobilier pour la période de rentrée scolaire ». Ce n'est donc qu'à cette date que l'on saura si le mouvement peut être qualifié de tendance de fond...

* Les statistiques sont calculées sur les ventes observées sur 3 mois : mai correspond à la période allant de mars à mai.

Retrouvez les prix au m² ville par ville, partout en France >>

Léo Monégier