BFM Immo

Les taux de crédit restent stables

Les taux restent stables en cette fin d'année

Les taux restent stables en cette fin d'année - dr

La fin d'année s'annonce plutôt calme dans le marché de l'emprunt immobilier. Et un redémarrage n'est pas exclu en 2016.

Désormais, sur la plupart des barèmes des banques, c'est la "relative stabilité des taux de crédit" qui prédomine, indique le courtier Emprunt Direct. Certaines banques ont certes procédé à quelques réajustements à la hausse ou à la baisse de leurs grilles, quand d’autres établissements n’ont pas fait évoluer les leurs. Mais de manière marginale, affectant in fine faiblement l'ensemble du marché, selon le courtier. Désormais, les bons dossiers peuvent prétendre à des taux de 2,35% et les excellents à 2% sur 20 ans.

Une tendance pas inhabituelle à cette période de l'année, remarque le courtier, et qui tient également à la politique monétaire de la Banque centrale, "laquelle a tendance à générer de l’attentisme chez les établissements", explique Alban Lacondemine, président d’Emprunt Direct. "La réunion du comité du conseil des gouverneurs jeudi pourrait, en cas de surprise quant à la décision de Mario Draghi, changer la donne sur les marchés de taux", ajoute le responsable.

Vers un fort redémarrage en 2016 ?

Quant au début 2016, il pourrait donner lieu, dans l'hypothèse où les conditions de crédit restent bonnes, à "un fort redémarrage de l’accession à la propriété", estime de son côté le courtier Cafpi. Notamment grâce à la mise en place de l'élargissement du prêt à taux zéro (PTZ), à compter eu 1er janvier. Sans compter que chaque nouvelle année s'accompagne de "nouveaux objectifs pour les banques, qui vont pouvoir consacrer l’essentiel de leur production à l’acquisition du fait de la retombée des renégociations de crédits". En conséquence, le courtier s'attend à ce que, de nouveau, certaines banques soient "agressives" dès le début de l'année prochaine.

Comparez gratuitement les offres de crédit de plus de 100 banques

André Figeard