BFM Business

Tourisme: beaucoup moins de contrôles de la répression des fraudes cet été

Bruno Le Maire dans une boutique de souvenirs près du sanctuaire de Notre-Dame de Lourdes, le 10 août 2020, lors de sa visite pour soutenir les professionnels du secteur du tourisme

Bruno Le Maire dans une boutique de souvenirs près du sanctuaire de Notre-Dame de Lourdes, le 10 août 2020, lors de sa visite pour soutenir les professionnels du secteur du tourisme - Lionel BONAVENTURE © 2019 AFP

Bercy ne parle pas de clémence mais de "pédagogie" quant à la diminution du nombre de contrôles de la répression des fraudes cet été dans le secteur du tourisme.

Pour ne pas brusquer les professionnels du secteur du tourisme, en grande difficulté à cause de la crise du coronavirus, Bercy a réduit de moité le nombre des contrôles réalisés par la répression des fraudes cet été comparé à l'an dernier, révèle France Inter.

Le gouvernement entend faire preuve de "pédagogie" avec les entreprises qui doivent faire face à une ribambelle de nouvelles normes sanitaires liées à la crise du Covid-19. Les contrôles seront moins nombreux donc, mais aussi plus ciblés qu'en temps normal, en fonction des plaintes des consommateurs.

Des sanctions moins sévères

Toujours selon France Inter, environ 10.000 contrôles sont prévus dans les hôtels, les restaurants ou encore les marchés des lieux de vacances. Le gouvernement aurait également invité les agents à être moins sévères. Pour l'heure, près de 80% des contrôles ayant relevé une anomalie se sont soldés par un simple rappel à la loi. Une sanction qui ne concerne habituellement que deux cas sur trois.

https://twitter.com/Pauline_Dum Pauline Dumonteil Journaliste BFM Tech