BFM Eco

Se cacher dans un étui d'instrument: le nouveau défi des internautes japonais qui ne fait pas rire Yamaha

Yamaha met en garde les internautes qui sur les réseaux sociaux "jouent" à Carlos Ghosn en se glissant dans des caissons pour instruments de musique.

Depuis la fuite de Carlos Ghosn, qui aurait pu s'échapper du Japon en se glissant dans un étui de contrebasse, ou une malle selon certains, a créé une tendance au Japon: celle de se prendre en photo dans un étui d'instrument de musique. 

Depuis quelques jours, ces images inondent les réseaux sociaux. Cette mode a fait réagir le fabriquant d'instruments de musique Yamaha. Dans un tweet en japonais, il lance une alerte: "Nous ne mentionnerons pas la raison, mais de nombreux tweets montrent des personnes entrant dans de grands étuis à instruments. Pour éviter un malheureux accident, ne laissez pas les gens faire ça".

Un post Twitter explique comment se positionner pour entrer dans un étui de contrebasse. L'auteur du tweet le plus partagé illustre sa méthode avec un manga. Dans un autre message, une femme arrive à se dissimuler dans un étui de harpe.

Pour Yamaha, ces jeux sont dangereux. "Ces étuis sont conçus pour contenir des instruments de musique et des équipements audio", alerte l'entreprise afin de ne pas être tenu responsable d'une tragédie.

Selon le Wall Street Journal, citant des sources anonymes proches de l'enquête en Turquie, Carlos Ghosn s'était caché dans un caisson percé de trou pour lui permettre de respirer. S'agissait-il d'un étui pour instrument ou d'une malle? Le dirigeant l'a nié lors des nombreuses interview qu'il a donné depuis Beyrouth.

"On a dit qu'un orchestre était venu chez moi pour fêter Noël qu'on m'avait mis dans un étui et qu'on est parti", a répondu Carlos Ghosn à France Info. "Et bien non. Les choses les plus efficaces sont les plus simples, les plus rapides et ce sont celles qui marchent." Mais dans cette fuite rocambolesque, la légende est plus forte que la réalité.

Pascal Samama