BFM Business

"Scrum master", "photogrammètre"... Ces métiers (bien payés) que vont peut-être faire vos enfants

BFM Business
Alors que le numérique prend une part croissante dans l'économie française, de nombreux nouveaux métiers au nom barbare ne cessent de faire leur apparition.

Vos enfants feront-ils un métier auquel vous ne comprendrez rien? Il y a de fortes chances que ce soit le cas si l'on en croit une étude publiée par Dell et l’Institut pour le futur. Selon cette étude, 85% des emplois de 2030 n’existeraient pas encore. Si ces projections sont peut-être un peu exagérée, elles traduisent tout de même une montée en puissance du numérique dans l'économie française. Le secteur qui pèse désormais 6% du PIB devrait continuer à croître ces prochaines années. Certains pays comme la Corée du Sud et le Royaume-Uni sont déjà à 10%.

Et qui dit nouveau secteur d'activité dit nouveaux métiers. Et si les métiers de développeurs, administrateur système, community manager ou encore data scientist sont désormais relativement reconnus, de nouveaux font chaque année leur apparition. 

La société de recrutement Randstad dévoile ainsi dans une étude quels sont les métiers qui montent en puissance et dont on devrait entendre parler ces prochaines années. La société a scruté les annonces publiées sur 11.000 sites de recrutement et a sélectionné quatre métiers émergents en 2019. "S’ils sont, pour la plupart, des évolutions profondes de métiers préexistants, ils témoignent de la transformation des besoins des entreprises et de l’évolution des savoir-faire, notamment sous l’impact du numérique", explique Randstad. Peut-être les métiers futurs de vos enfants?

>Le photogrammètre: 30.000 euros de salaire moyen

Malgré son intitulé un peu vieille France, ce métier est à la pointe de l'analyse de données géographique. Entre la carte et le territoire, il s'agit d'une sorte de géomètre/topographe qui détermine la dimension d'éléments sur un territoire à partir de photographies aériennes. Son expertise peut-être sollicitée pour l'évaluation des ressources naturelles ou la planification de projets sur des terrains difficiles. Il s'agit généralement du profil exigé pour les pilotes de drone.

Selon Randstad, 275 annonces de photogrammètres ont été postées en 2019, soit une hausse de 125% en un an. Pour un salaire moyen annuel de 30.000 euros (2500 euros par mois).

>Le bid manager: 52.000 euros de salaire moyen

Attention métier très en vue du marketing. Le bid manager ("bid" pour "offre" en anglais) est la personne qui gère l'achat de mots clés pour le référencement sur les moteurs de recherche ou les réseaux sociaux afin d'optimiser les campagnes marketing. Le métier n'est pas vraiment nouveau, mais son fort développement (+45% en 2019 avec 846 offres) s'explique par le fait que de nouveaux secteurs font appel à eux. Comme le BTP. "Le bid manager s’assure de la qualité des propositions techniques et commerciales en réponse aux appels d’offre", assure Randstad. 

Et le métier devrait attirer puisque le salaire moyen est très élevé: 52.000 euros annuel, soit 4300 euros par mois.

>Le BIM manager: 42.000 euros de salaire moyen

Après le bid, le BIM. BIM est l'acronyme pour Building Information Modeling. Le BIM Manager est un chef de projet dans le secteur du BTP et de la construction qui travaille sur des logiciels de modélisation en trois dimensions. C'est un architecte en quelque sorte qui intègre dans son modèle 3D toutes les données de la construction comme la superficie, la taille des éléments, les spécificités environnementales ou encore les matériaux. "Il permet de piloter et d’optimiser la phase de construction et de coordonner le travail des équipes pour réduire les délais et améliorer les coûts", précise Randstad.

En 2019, 142 offres de BIM Manager ont été publiées, en hausse de 30% par rapport à 2018 pour un salaire annuel moyen de 42 000 euros (3500 euros par mois).

>Le scrum master: 59.000 euros de salaire moyen 

Les mauvaises langues parleront peut-être de "bullshit job" à propos des scrum masters. Ce terme inventé par l'anthropologue américain David Graeber pour désigner les métiers du numérique dont on ne comprend pas trop l'utilité au premier abord. Selon Randstad, le scrum master est en effet un coach en méthodes agiles.

"Il encadre les membres de l’équipe de développement dans le cadre de projets informatiques et digitaux en appliquant la méthode scrum, l’approche la plus utilisée en méthode agile", décrit ainsi Randstad. Le "Scrum" qui signifie mêlée en anglais est une méthode management qui consiste à faire travailler ensemble les équipes avec le client avec des événements dont les noms sont empruntés au monde du sport ("mêlée" pour les réunions quotidiennes de 15 minutes, "sprint" pour les développements rapides de produits etc.).

Largement adoptée par les entreprises pour réduire leur temps de travail, cette méthode est très en vogue chez les managers. 

En 2019, 2774 offres de scrum master ont été publiées, en hausse de 30% par rapport à 2018. Et ce sont des postes très bien payés, 59.000 euros par an, soit près de 5000 euros par mois.

Frédéric Bianchi
https://twitter.com/FredericBianchi Frédéric Bianchi Journaliste BFM Éco