BFM Business
RDV RH

Recrutement santé : vers une recherche de profils de plus en plus spécifiques

[CONTENU PARTENAIRE] Créé en 2004, Axeme Conseil est un cabinet de recrutement spécialisé dans les industries de la santé digitale et des technologies médicales (dispositifs médicaux et biotechnologies). Son excellente connaissance de ces secteurs lui permet d’être force de proposition auprès des industriels de la santé. Explications avec Christine Horvais, CEO et fondatrice d’Axeme Conseil.

À quels types de candidats vous adressez-vous ?

On recrute tous les profils depuis la conception d’un produit ou d’une solution, jusqu’à sa phase de commercialisation. En passant par des profils qualité, réglementaires, clinique et technique, jusqu’à des postes de C level sur la France et l’international. Nos clients sont des entreprises de toutes tailles qui conçoivent, développent, fabriquent et commercialisent des dispositifs médicaux comme des scanners, des IRM, des stents ou des pansements.

Nous recrutons actuellement des profils commerciaux, marketing et R&D pour des startups, PME et grands groupes en cardiologie, orthopédie, oncologie et robotique chirurgicale.

Quelles sont les problématiques de votre recrutement ?

Tout l’enjeu est de recruter des profils qui combinent à la fois des compétences scientifiques élevées et des compétences business, marketing et réglementaires. Bien souvent, la double compétence est plébiscitée par les entreprises. À titre d’exemple, les fabricants de dispositifs médicaux sont désormais à la recherche de profils de plus en plus pointus. Ils doivent posséder des connaissances techniques très variées, et être capables de maîtriser des technologies de rupture comme l’Intelligence Artificielle.

En parallèle, les sociétés doivent faire face à un environnement réglementaire renforcé. Il les pousse à repenser leur offre de produits, et donc, à recruter des profils qui maîtrisent parfaitement ce nouveau règlement. Or, la demande est bien plus importante que l’offre, ce qui crée une tension très forte sur le marché. Et pour cause, l’industrie de la santé manque de candidats spécialisés. En effet, à l’issue de leur formation, les étudiants se tournent vers l’industrie pharmaceutique. Ils ne pensent pas à l’industrie de la santé digitale ou à celle des technologies médicales.

Elles ont pourtant besoin d’eux aujourd’hui. Un travail d’information est alors nécessaire auprès des jeunes diplômés, et dans des formations initiales. Il faut leur expliquer en quoi consistent ces métiers et leur présenter les entreprises qui y correspondent. J’interviens d’ailleurs depuis plus de 10 ans auprès d’étudiants en Master 1 et Master 2 consacrés aux sciences, aux biomatériaux ou aux affaires réglementaires des industries de la santé.

Nous avons créé une solution unique pour recruter la bonne personne au bon moment pour le bon poste en QARA avec MD101 et SGS Academy. Solution que nous avons présentée il y a quelques jours lors de la Journée start-up innovantes du dispositif médical du Snitem.

Ces profils très recherchés ont-ils des exigences particulières ?

Ces talents étant très sollicités, ils sont en position de force sur le marché. En général, ce sont même eux qui choisissent l’entreprise pour laquelle ils souhaitent travailler. Axeme Conseil se doit d’être l’ambassadeur de l’entreprise pour présenter le projet au candidat et susciter son intérêt. Notre ADN repose sur notre expertise du secteur et notre relationnel très fort avec les professionnels de la santé. Ces connaissances nous permettent d’associer le bon profil avec la bonne entreprise, et d’éviter une dynamique de recrutement à sens unique.

Que doivent mettre en place les entreprises pour les attirer, et surtout les conserver ?

Elles doivent bien communiquer sur leurs projets, y compris sur l’innovation qu’elles apportent à notre industrie. Les entreprises qui donnent du sens à leur activité intéressent les candidats. Ils sont aussi à la recherche de perspectives d’évolution, avec une écoute au cœur de l’approche managériale. Enfin, la Covid ayant modifié nos habitudes, la possibilité de télétravailler fait maintenant partie de leurs exigences. Une bonne culture d’entreprise, l’équilibre vie pro/vie perso et un cadre de travail non standard attirent les candidats.

Outre cette aide au recrutement, quel accompagnement proposez-vous aux entreprises ?

Il y a 7 ans, nous avons créé l’événement « Les rendez-vous experts MedTech » avec la société MD101. Chaque édition correspond à une thématique abordée par des intervenants de notre écosystème. Le but est de mettre en relation les fabricants de dispositifs médicaux avec des experts pertinents pour la réussite de leur projet.

Axeme a ainsi pu réunir un réseau de six acteurs majeurs en MedTech sur les aspects réglementaires, la propriété intellectuelle, le financement de l’innovation, l’assurance clinique, la stratégie commerciale et juridique pour accompagner nos clients dans tous les stades de développement de l’innovation.

Avez-vous un mot de la fin ?

Avec la Covid, on a vu l’importance de l’industrie des dispositifs médicaux et l’arrivée de nouvelles solutions digitales transformant fortement le secteur de la Santé. Nous sommes dans un domaine avec de belles opportunités. Axeme est très fier d’accompagner les entreprises dans leur recrutement pour s’adapter aux nouveaux défis.

Ce contenu a été réalisé avec SCRIBEO. La rédaction de BFMBUSINESS n'a pas participé à la réalisation de ce contenu.

en partenariat avec SCRIBEO