BFM Business

Formation continue : Une nouvelle génération d’acteurs tournés vers l’emploi

[CONTENU PARTENAIRE] La loi « Avenir professionnel » de 2018 a transformé l’ensemble du paysage de la formation professionnelle en créant, transformant, supprimant des acteurs, en modifiant son accessibilité et en réformant son financement. Nous avons fait le point sur les évolutions avec Nizar M'Charek, fondateur et Président de EFCO GROUP, qui se concentre sur une pédagogie et un accompagnement directement connecté à l’employabilité.

Quels sont les enjeux et les défis de la formation professionnelle ?

Le secteur des organismes de formation vit une période de renouvellement comme jamais connue auparavant. Une révolution réglementaire, digitale et pédagogique bouleverse le

marché. Les acteurs traditionnels doivent se redéfinir et des opportunités naissent pour de nouveaux acteurs.

L’ANI (Accord National Interprofessionnel), signé par les partenaires sociaux en 1970 a introduit pour la première fois le principe de la formation sur le temps de travail et son financement. Cela a été une avancée majeure, dans la formation continue des actifs.

Mais d’un autre côté, le système a créé une énorme bureaucratie. Durant longtemps, les organismes de formation ont passé leur temps à essayer de s’adapter et suivre les critères pour « entrer dans des cases » afin d’être financés par les financeurs publics. Cela a donné des formations standards sans grandes innovations. Aujourd’hui, on assiste à une profonde mutation. La loi « pour la liberté de choisir son avenir professionnel » avec la réforme, entre autres, du CPF (Compte Personnel de Formation) via la désintermédiation de ce financement et la création de l’application “moncompteformation”, a littéralement bouleversé le marché. Les organismes de formation doivent se transformer en adoptant une démarche “B to C”, ce qui est complètement inédit pour eux.

Cette loi prévoit également une nouvelle certification (qualité) QUALIOPI qui remplacera au 1er janvier 2022 le DataDock, également obligatoire pour pouvoir bénéficier de fonds mutualisés.

Dans un post sur Linkedin, Jean Pierre Willems (consultant formation professionnelle continue), résume très bien la situation au sujet de ces certifications et la remet en question pour les personnes qui travaillent directement avec les entreprises : “Quelle est la valeur d’un label Qualité qui va concerner 30 à 40 000 organismes et qui est obtenu par 98 % des demandeurs ? Quant au tiers payant, quelle est la valeur d’une prestation qui ne peut être achetée par le client que si elle est gratuite ? “ . Finalement, ce sont les clients les seuls juges en matière de qualité et si c’est le cas, ils sont prêts à payer la prestation sans financement particulier, car la formation en elle-même possède une valeur. C’est sur la différenciation dans ce sens que nous voulons avancer.

Quelles sont les tendances actuelles dans la formation pour adultes ?

La pandémie a totalement inversé la tendance entre le présentiel et le distantiel, elle a donné un élan aux classes virtuelles… en deux mois, tous ces outils se sont totalement démocratisés et sont désormais facilement acceptés par nos clients, ce qui était loin d’être le cas en février 2020 !

La digitalisation de la société suite aux confinements et les progrès techniques bousculent les méthodes d’apprentissage. La maturité des technologies numériques à visée pédagogique (réalité virtuelle, intelligence artificielle, e-learning, etc.) et la baisse de leurs coûts d’accès conduisent de nouveaux entrants à investir le marché de la formation professionnelle.

Quelles sont les valeurs de votre entreprise et ses engagements ?

Pour nous, la formation continue doit tendre à son but initial, l’emploi !

Notre groupe est composé d’entités spécialisées dans deux domaines de formation :

Les formations tertiaires avec Eedge (bureautique, langues, management...) conçues pour permettre de trouver un emploi, acquérir de nouvelles compétences ou de se reconvertir.

Les formations réglementaires, sécurité et métiers avec EFCO Formation (sécurité, logistique, bâtiment) conçues pour former les demandeurs d’emploi et les salariés des entreprises de la logistique et du BTP.

Notre méthodologie pédagogique et d’analyse de pratiques professionnelles privilégie la mise en pratique et l’expérimentation. La particularité de nos formations à distance est l’accompagnement personnalisé, notre méthode est plébiscitée par nos stagiaires. Chacun a un « coach formateur » attitré qui le suit quotidiennement... Nos stagiaires ne se retrouvent jamais seuls devant un écran pour suivre un programme de e-learning.

La partie théorique est abordée en e-learning et la partie pratique via le formateur pour une réelle plus-value. C’est un peu comme quand on veut se (re)mettre au sport, si on a un coach, on se remotive, on fait plus d’efforts et on est fier de ses progrès !

Ce contenu a été réalisé en partenariat avec SCRIBEO. La rédaction de BFM BUSINESS n'a pas participé à la réalisation de ce contenu.

en partenariat avec SCRIBEO