BFM Business

Alter H : Dans le contexte actuel, un dirigeant ne doit pas hésiter à se faire accompagner pour garder le cap

[CONTENU PARTENAIRE] Cheffe d’entreprise, fondatrice du cabinet AlteR-H, Samia Coulon, travaille dans un univers d’ingénieurs et de dirigeants de haut niveau. Elle nous fait part de son expérience d’immersion dans les entreprises dans le contexte actuel et le rôle précieux du coach dans un monde d’incertitudes.

Quelles évolutions avez-vous connu ces derniers mois dans les demandes des dirigeants ?

Samia Coulon : Le contexte tendu crée par la Covid a évidemment accéléré les demandes concernant les thématiques de gestion du stress, des émotions, les questions de vision et de sens. Il a également soulevé des interrogations autour du management à distance.

Notre rôle a consisté à savoir accompagner les entreprises rapidement pour contribuer à maintenir leur activité et garder une relative visibilité.

Pour cela, nous devons véritablement entrer dans le système de l’entreprise et les aider à structurer leur organisation rapidement en fonction des événements : analyser les dysfonctionnements, adapter nos propositions à la personnalité du dirigeant, ses qualités, sa culture, son environnement. C’est une approche qui demande de la « psychologie » et une connaissance profonde des organisations.

Le manager d’équipe, peut également avoir du mal à trouver sa place quand les équipes travaillent chez elle : que devient alors sa place de manager, de leader, comment garder le contact ? Nous intervenons alors sur le management stratégique et de sens.

Comment voyez-vous le rôle du digital dans cette période ?

Samia Coulon : Evidemment, le digital influence de plus en plus les organisations. Il s’agit pour le dirigeant et le coach de comprendre les enjeux des entreprises dans ce « Nouveau Monde ».

Pour ma part, j’aime amener le curseur sur la relation humaine dans le coaching, comprendre les fonctionnements différents, m’adapter au profil des dirigeants, leur manière d’exercer leur « souveraineté », leur savoir-être, leur marque personnelle. Ma casquette de Coach et RH, formée aux études comportementales, aux organisations systémiques, s’avère utile pour agir à la fois sur l’axe personnel et professionnel du dirigeant.

Comment alors, offrir une vision rassurante et tenir les objectifs d’une entreprise sans aucune visibilité ?

Samia Coulon : Dans un système conjoncturel qui va vite où les enjeux sont importants, la situation peut être anxiogène pour un dirigeant. Il est souvent la seule personne référente pour faire évoluer la structure, les hommes et l’organisation, prendre les bonnes décisions, rassurer et créer l’adhésion des Hommes de l’entreprise. Il peut se sentir isolé et fragilisé. Faire appel à un coach, demande de l’humilité, mais il va lui permettre de prendre du recul et un lâcher prise dans un climat d’échanges bienveillants afin de développer un management congruent et résilient. Travailler sur sa vision, sa posture personnelle, son leadership et gagner en confiance sur ses décisions, sont les principaux axes sur lesquels nous invitons les dirigeants à avancer.

Ce contenu a été réalisé en partenariat avec SCRIBEO. La rédaction de BFM BUSINESS n'a pas participé à la réalisation de ce contenu.

en partenariat avec SCRIBEO