BFM Business

Pour Thierry Marx, 20% des restaurants ne rouvriront pas à cause de la crise

Invité du Grand Journal de l'Eco, le célèbre chef étoilé estime que le gouvernement doit aller plus loin dans les aides au secteur.

Si le secteur de la restauration a été l'un des plus touchés par le confinement, il est aussi l'un de ceux qui a été le plus soutenu par le gouvernement. Mais pour le chef étoilé Thierry Marx, cela risque de ne pas être suffisant.

Interrogé dans le Grand Journal de l'Eco lors de l'université de rentrée du Medef, le chef d'entreprise estime qu'il y aura "au moins 20% des restaurants qui ne rouvriront pas ou qui vont être en grande difficuluté".

Impact "colossal"

Evoquant un impact "colossal", le chef se dit confiant "dans la capacité des jeunes chefs pour se redynamiser. Ce qui m'inquiète beaucoup, c'est les personnes qui ont travaillé pendant 30 ou 40 ans dans un fonds de commerce et qui sont dans une zone grise voire noire et qui à mon avis ne pourront pas rouvrir et pas pouvoir revendre leurs fonds de commerce".

Il faudra donc "un peu plus" d'aides pour le secteur "mais trouvons le rythme en marchant, c'est déjà bien d'avoir débloqué le chômage partiel, de l'avoir rallongé un peu et permettre de sortir de cette anxiété pour repartir parce que je suis certain que la restauration sera capable de repartir dès lors que les frontières vont se rouvrir", souligne Thierry Marx.

Olivier Chicheportiche