BFM Business

Pour les fêtes, Pierre & Vacances va ouvrir plus de résidences à la mer plutôt qu'à la montagne

Pour permettre à ses clients de prendre des vacances sans aller à la montagne, Yann Caillère, directeur général du groupe Pierre & Vacances, a décidé de privilégier d'autres destinations.

Les stations pourront ouvrir, mais pas les remontées mécaniques.

"L'impact pour Pierre&Vacances sera d'ouvrir plus de résidences à la mer et à la campagne qu'à la montagne", a déclaré sur BFM Business, Yann Caillère, directeur général du groupe Pierre & Vacances.

Le dirigeant explique que les Français sont guidés par trois éléments.

"Ils veulent prendre des vacances, ne pas attraper le Covid et avoir de la flexibilité sur les réservations", explique Yann Caillère.

Pour rassurer les clients et les inciter à réserver, le groupe a mis en place plusieurs formules d'annulation. Ils peuvent changer de dates, obtenir un avoir avec un bonus de 10 à 15% ou être remboursés intégralement.

"A ce jour, on a eu 50% de gens qui ont demandé un remboursement, et les autres se répartissent entre les avoir et les changements de dates".

Pour Yann Caillère, son groupe (Pierre&Vacances, CenterParcs, Maeva.com, Adagio, Villages Nature et Sunparks) reviendra sur sa ligne "à partir d'avril 2022, on aura pris 18 mois de retard par rapport au plan". Pour tenir, le groupe a obtenu 240 millions d'euros par le PGE et a mis plus de 90% de ses salariés au chômage partiel.

"On est solide même avec une vague qui nous aménerait en mars", assure Yann Caillère. "On ne lâche pas, mais il ne faudrait pas que ça dure".
https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco