BFM Business

Pauvre, classe moyenne, riche: où vous situez-vous par rapport au reste des Français?

La moitié des Français gagne au moins 1847 euros par mois, pour un patrimoine net de 113.900 euros, selon les derniers chiffres de l'Insee. Découvrez où vous vous situez dans l'échelle des revenus et dans celle du patrimoine.

"Une réduction de la taxe d’habitation pour les 80% les plus pauvres", "une politique en faveur des 1% les plus riches"… les expressions prenant en compte des catégories de population en fonction de leurs revenus ou de leurs patrimoines abondent dans les médias. Mais à partir de quel montant fait-on, par exemple, partie des super-riches, c'est-à-dire des 1% les plus aisés? À combien s’élève le patrimoine du Français moyen? L’Insee vient de donner des réponses à ces questions dans sa dernière enquête sur Les revenus et le patrimoine des ménages, publiée ce mardi. 

On y apprend que le revenu initial médian pour une personne seule (que l'Insee qualifie dans son jargon d'une unité de consommation*) était en 2015 (dernier chiffre connu) de 22.170 euros par an. Dit plus clairement, la moitié des Français gagne plus de 22.170 euros par an, soit 1847 euros par mois. Ce chiffre comprend uniquement le revenu d’activité, autrement dit le salaire net imposable, la pension de retraite ou l’indemnité chômage, ainsi que les revenus du patrimoine (loyer, intérêts, etc.). Les prestations sociales -comme les allocation familiales ou logement et les minima sociaux comme le RSA– ne sont pas pris en compte dans ce calcul, tout comme les impôts.

Les 10% les plus pauvres, eux, touchent moins de 7319 euros par an, soit 601 euros par mois. Quand les 10% les plus riches gagnent au minimum 45.223 euros par an, soit 3768 euros par mois. Parmi les personnes à très hauts revenus, les fameux 1%, ils perçoivent au moins 106.210 euros annuels, soit 8850 euros pour une personne seule ou 15.930 euros pour un couple avec un enfant de moins de moins de 14 ans. Surtout, cela représente cinq fois plus que le revenu médian de 22.170 euros, cité plus haut. Ces 1% concentrent près de 7% du total des revenus de tous les Français. Les 10% en concentrent 28%.

Concernant les 0,01% les plus riches, soit 6400 personnes, ils gagnent au moins 699.200 euros par an, soit 58.266 euros par mois.

Les plus riches ont des sources de revenus diversifiées

En ajoutant les prestations sociales et en déduisant les impôts cette fois, autrement dit en regardant le revenu disponible des ménages, la moitié des Français dispose d’au moins 30.040 euros par an. Les 10% les plus pauvres doivent se contenter d’au mieux 13.630 euros, quand les 10% les plus riches jouissent d’au moins 63.210 euros par an.

Les revenus des 90% les moins aisés, qui sont composés en grande majorité des salaires, des pensions retraites et pour certains (47%) des revenus du patrimoine. À l’inverse, les 1% les plus aisés sont beaucoup plus nombreux proportionnellement à percevoir aussi des revenus exceptionnels (plus-value lorsqu'ils vendent par exemple un bien immobilier), des revenus d’activité indépendante et des revenus du patrimoine.

1% des Français ont un patrimoine dont la valeur dépasse 1,8 million d’euros

Grâce à leurs revenus, les Français accumulent du patrimoine. Celui-ci se compose en très grande majorité (61%) de biens immobiliers, de 21% d’actifs financiers (compte courant, épargne, assurance vie, etc.), de 11% de biens professionnels et de 8% d'autres biens de valeur (voiture, bijoux, tableaux etc.). Cela constitue le patrimoine brut. En retirant les emprunts, on obtient le patrimoine net.

Ce dernier s’élève à 235.900 euros en moyenne pour un ménage. La moitié détient un patrimoine net supérieur à 113.900 euros. Pour les 10% les plus pauvres, il est inférieur à 3000 euros et comprend essentiellement des comptes courants et des livrets d’épargne réglementés comme le livret A. Plus on monte dans l’échelle, plus le patrimoine des Français est diversifié et comprend des actifs qui leur rapportent. Pour les 10% les plus riches, il est supérieur à 534.800 euros. Les 1% les plus riches ont un patrimoine net supérieur à 1,8 million d’euros.

La détention d’une résidence principale joue beaucoup dans le niveau de patrimoine. Les propriétaires ont un patrimoine brut médian 20 fois supérieur à celui des locataires. Les 10% les plus riches concentrent près de la moitié du patrimoine brut total.

Les jeunes ont un petit patrimoine

Le patrimoine est quelque chose que les Français accumulent tout au long de leur vie, avant de s’en délester une fois arrivé à un âge avancé, soit par donation soit en puisant dans leur épargne. C’est pourquoi les jeunes ont en moyenne un patrimoine net très faible: seulement 37.400 euros pour les moins de 30 ans. À l’inverse, les plus de 70 ans ont un patrimoine net moyen de 286.100 euros.

La catégorie professionnelle joue également beaucoup. Les agriculteurs et les indépendants ont des patrimoines plus élevés du fait d’une part importante des biens professionnels, avec des montants médians de respectivement 510.500 et 218.500 euros. Si le père de famille est cadre, le patrimoine grimpe également (204.600 euros). En revanche, ceux dont le père de famille est employé (24.800 euros) et ceux qui sont composés uniquement d’ouvriers qualifiés (16.400 euros) ne disposent d'un patrimoine important à léguer à leurs enfants.

*L'Insee considère que, pour les personnes en couple, les revenus de chacun profitent à l'ensemble du ménage. Au lieu d'additionner les revenus, l'institut résonne en "unités de consommation". Elles sont fixées de la façon suivante:

- 1 UC pour le premier adulte du ménage ;

- 0,5 UC pour les autres personnes de 14 ans ou plus ;

- 0,3 UC pour les enfants de moins de 14 ans.

Ainsi, une personne seule fait partie des 1% les plus riches si elle gagne au moins 8850 euros par mois. Un couple sans enfant fait partie des 1% les plus riches s'il gagne au moins (1,5 x 8850) 13.275 euros par mois. Et ainsi de suite.

Découvrez l'étude de 2019 sur les salaires dans le secteur privé.

Jean-Christophe Catalon