BFM Patrimoine

Emmanuel Macron affirme que les retraites ne sont pas "la priorité du moment" même si "le sujet existe"

Si le chef de l'Etat estime que le déficit du régime de retraites est "très mauvais", il assure que la priorité à court terme reste "l'emploi et la reconquête industrielle".

La réforme des retraites reviendra-t-elle sur le devant de la scène? En déplacement dans la Drôme pour rencontrer les professinnels de la restauration, Emmanuel Macron a réagi au rapport annuel du Conseil d'orientation des retraites (COR), lequel table sur un déficit du régime moins élevé que prévu, à 13 milliards d'euros en 2021 contre 25 milliards estimés initialement.

Pour autant, "on ne va pas dire comme les enfants que c'est moins pire que prévu. C'est quand même très mauvais. Il y a un déficit de plusieurs milliards d'euros. Est-ce qu'on peut le laisser à nos enfants? Non", a réagi le chef de l'Etat.

"A horizon des années à venir, le sujet des retraites existe pour notre pays", a-t-il ajouté. Avant de préciser: "Est-ce que c'est la priorité du moment? Est-ce que c'est mon objectif de cette semaine? Non. Mon objectif de cette semaine, c'est rouvrir en bon ordre la vie économique de notre pays, accompagner cette reprise, avoir de l'ambition partout". Et Emmanuel Macron d'assurer que sa priorité était "l'emploi et la reconquête industrielle".

S'il a reconnu que "tous les débats sont légitimes, ils viendront en temps voulu". "Je pense que c'est notre rôle de ne pas les confondre", a-t-il déclaré.

https://twitter.com/paul_louis_ Paul Louis Journaliste BFM Eco