BFM Patrimoine

Et si Google était le premier groupe à franchir les 1000 milliards en Bourse

Grâce à son développement dans le hardware, Google pourrait passer être le premier GAFA à franchir les 1.000 milliards de dollars en Bourse.

Grâce à son développement dans le hardware, Google pourrait passer être le premier GAFA à franchir les 1.000 milliards de dollars en Bourse. - Elijah Nouvelage-AFP

D'après Brent Thill, analyste chez Jefferies, Google pourrait dépasser en premier la barre symbolique des 1000 milliards de dollars en Bourse, porté par son développement dans le hardware et le cloud.

Alors qu'Apple et ses 810 milliards de dollars de capitalisation caracole en tête des marchés actions américains, Google pourrait être la première entreprise au monde a dépasser les 1000 milliards de dollars en Bourse. En effet, d'après Brent Thill, analyste chez Jefferies, "Google est l'entreprise la mieux placée pour atteindre les 1000 milliards, grâce à ses multiples opportunités à court et long terme".

Le courtier explique que la poussée de Google dans le hardware (matériel) est très "sérieuse", avec le lancement de 9 produits (Google Home, Daydrem View entre autres) et le rachat récent du fabricant de smartphones HTC. "Cela constitue un avantage concurrentiel important, car Google est maintenant l'une des seules sociétés au monde (Apple étant peut être la seule autre) à offrir une gamme complète de produits sophistiqués pour mobile, ordinateur portable, assistant vocal ou dans la domotique (haut-parleurs, TV, gamme de produits Nest)", assure Brent Thill.

Le cloud, futur catalyseur en Bourse

L'analyste de Jefferies estime également que Google peut devenir un acteur incontournable dans le cloud avec sa plateforme GCP et concurrencer ainsi Amazon Web Services, actuellement leader du marché. "Google a investi massivement dans le cloud, en développant son portefeuille de solutions (tirant parti de son expertise dans l'intelligence artificielle et l'analyse de données) et mettant en place une force de vente centrée sur l'entreprise. Nous pensons que 2018 sera l'année où ces investissements commenceront à porter leurs fruits", explique-t-il.

Un développement dans le cloud qui pourrait porter le titre Alphabet, maison-mère de Google coté sur le Nasdaq, à des sommets en Bourse. "Les actions Amazon et Microsoft ont progressé de respectivement 150% et 50% depuis que les deux groupes se sont lancés sur ce marché. Nous pensons que GCP pourrait mener à une hausse similaire des actions Google." Avec une valorisation de 690 milliards de dollars, la firme de Mountain View reste tout de même à bonne distance d'Apple (120 milliards d'écart), mais garde encore une bonne longueur d'avance sur ses autres concurrents GAFAM (voir graphique ci-dessous) dans cette "course" aux 1000 milliards.

-
- © -