BFM Patrimoine

Crash de l'A320: Airbus et Lufthansa chutent en Bourse

BFM Patrimoine

Après l'annonce du crash de l'appareil Airbus détenu par la Lufthansa, les actions de l'avionneur européen et de la compagnie allemande s'écroulent en Bourse.

Un Airbus A320 s'est crashé dans les environs de Barcelonette ce 24 mars. "Les conditions laissent à penser qu'il n'y aurait aucun survivant", a fait savoir François Hollande. 148 personnes étaient à bord, dont 6 membres de l'équipage. L'avion, qui partait de Barcelone, devait atterrir vers midi à Düsseldorf. D'après nos informations, cet avion était en service depuis 1990, donc depuis 25 ans. Il avait fait toute sa carrière chez Lufthansa. Il était à présent exploité par Germanwings, la filiale low-cost du géant allemand. Aucune précision sur les circonstances du drame n'a été donnée.

Juste après ces annonces, les actions d'Airbus Group et de Lufthansa dégringolaient sur les bourses parisienne et francfortoise. L'action de l'avionneur européen a brusquement décroché, lâchant brièvement plus de -2%. Un peu avant 13 heures, il perdait encore plus de- 1,7% alors que l'indice CAC 40 restait orienté légèrement à la hausse, de 0,2%. La courbe de l'action sur la journée montre bien la chute à pic du titre juste après que le crash a été confirmé.

Lufthansa s'écroule

Lufthansa souffre encore plus. L'action de la compagnie aérienne allemande s'effondre de près de 5% aux environs de 13heures, à 13,10 euros. La maison-mère de la compagnie qui opérait ce vol était pourtant en légère hausse sur la journée jusqu'à l'annonce du drame.

La compagnie a fait face ces derniers temps à plusieurs grèves de ses pilotes, fin 2014 et à nouveau ces dernières semaines. Elle commençait à regagner du terrain. Chaque fois, son titre a été bousculé. Mais le titre Lufthansa reprenait du terrain depuis la mi-mars. 

Les deux entreprises communiquent en tout cas activement sur les réseaux sociaux depuis l'officialisation du crash. Exprimant ses pensées pour les familles des victimes, Airbus promet ainsi de déployer tous ses efforts pour évaluer la situation et promet de transmettre ses informations dès qu'il en aura.

Le compte de Lufthansa, lui, relaie la parole de Carsten Spohr, le PDG de la compagnie: "Nous ne savons pas encore ce qui est arrivé au vol 4U 9525. Ma plus profonde sympathie pour les familles et amis des passagers et de l'équipe du vol. Si nos craintes se confirment, c'est un jour noir pour Lufthansa. Nous espérons trouver des survivants". Un message encore relayé par Germanwings, qui dispose de son propre compte.

Airbus a révisé son modèle A320, comme d'autres de sa gamme, pour le doter, entre autres améliorations, d'une nouvelle motorisation censée être moins gourmande en carburant. L'A320 Neo rencontre un franc succès. Le carnet de commande l'avionneur a dépassé les 3.000 unités sur cet appareil en 2014. 

N.G.