BFM Patrimoine

Affaire Tapie: L'Etat se prononcera en cas de mise en examen à France Télécom -Montebourg

BFM Patrimoine
PARIS (Dow Jones)--L'Etat fera savoir sa position d'actionnaire de France Télécom (FTE.FR) en cas de mise en examen dans le cadre de l'affaire Tapie/Lagarde, a déclaré jeudi le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg. "A ce jour

PARIS (Dow Jones)--L'Etat fera savoir sa position d'actionnaire de France Télécom (FTE.FR) en cas de mise en examen dans le cadre de l'affaire Tapie/Lagarde, a déclaré jeudi le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg.

"A ce jour, personne n'est mis en examen. L'Etat en qualité d'actionnaire, se prononcera s'il y a lieu, le moment venu sur un dossier qui est en cours", a déclaré le ministre dans un communiqué.

Arnaud Montebourg a toutefois démenti avoir fait des déclarations au quotidien Le Monde concernant cette affaire. Selon Le Monde, le responsable aurait affirmé qu'il serait difficile pour Stéphane Richard de se maintenir à la tête de France Télécom s'il était mis en examen.

Stéphane Richard était directeur de cabinet de la ministre de l'Economie Christine Lagarde lorsque le litige entre Bernard Tapie et l'Etat au sujet du rachat d'Adidas a été confié à un tribunal arbitral.

Selon Le Monde, Stéphane Richard aurait affirmé avoir reçu l'assurance du Président de la République, François Hollande, d'être maintenu dans ses fonctions de PDG de France Télécom-Orange, dont l'Etat détient 27% du capital.

Un porte-parole de France Télécom n'a pas souhaité réagir à ces informations.

-Thomas Varela, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 72; thomas.varela@dowjones.com

(END) Dow Jones Newswires

June 06, 2013 08:10 ET (12:10 GMT)

© 2013 Dow Jones & Company, Inc.

Dow Jones Newswires -IDSS2-