BFM Patrimoine
Fiscalité

10,7 millions de foyers fiscaux doivent de l'argent aux impôts

Après la campagne des revenus 2022, 10,7 millions de foyers fiscaux doivent de l'argent à l'Etat. Mais ils sont plus nombreux (13,7 millions) à attendre un remboursement.

L'Etat fait le point sur la campagne déclarative des impôts 2022. Près de 34,5 millions de foyers fiscaux, soit 88%, ont déclaré leurs revenus 2021 en ligne ou de manière automatique cette année, selon le ministère chargé des comptes publics dans un communiqué.

Les Français ont commencé à recevoir leur avis d'imposition ces derniers jours. Après déclaration, 37% des foyers fiscaux n'ont rien eu à faire (14,2 millions). Ils sont par contre 10,7 millions (28%) à avoir un reste à payer. L'Etat s'attend à percevoir 22,5 milliards d'euros de régularisation par ce biais, soit 2103 euros en moyenne.

Des sommes qui seront directement prélevées sur le compte bancaire des foyers concernés, entre septembre et décembre, en une fois si le montant est inférieur ou égal à 300 euros, ou en plusieurs prélèvements si le montant est supérieur à 300 euros.

Une situation qui peut se présenter lorsque le taux d'imposition n'est pas à jour, à cause d'une variation importante de revenus, ou d'une avance de réductions et crédits d'impôt trop importante en 2022.

11,5 milliards d'euros de remboursement

Mais ils sont encore plus nombreux à attendre un remboursement de la part de l'Etat, qui doit verser 11,5 milliards d'euros à 13,7 millions de foyers fiscaux. Ces versements par virement bancaire ont débuté le 21 juillet et s'achèveront le 2 août.

Les usagers dont l'administration fiscale n’a pas les coordonnées bancaires recevront un chèque par la poste dans les prochaines semaines. L'administration fiscale les invite à transmettre leurs coordonnées bancaires à jour pour recevoir à l'avenir les remboursements dus par virement plus rapidement. Un mode de paiement également plus fiable, précise la Direction générale des Finances publiques.

Le ministère chargé des comptes publics se félicite que l'accueil à distance soit désormais largement utilisé par les usagers. Avec 4 millions d'appels reçus, le téléphone, devenu prépondérant en 2020 pendant la crise sanitaire, est resté le canal de contact privilégié par les usagers cette année.

La messagerie électronique arrive ensuite, avec près de 2,5 millions d'emails reçus. Environ 2,2 millions d'usagers ont néanmoins préféré se rendre guichet pour obtenir de l'aide. Un chiffre en légère hausse par rapport à 2021, sans retrouver le niveau de 2019.

https://twitter.com/Pauline_Dum Pauline Dumonteil Journaliste BFM Tech