BFM Patrimoine

Immobilier: vers un retour au calme après l'euphorie des derniers mois?

Tout porte à croire que le deuxième semestre sera nettement moins bon que le premier.

Tout porte à croire que le deuxième semestre sera nettement moins bon que le premier. - Mychele Daniau - AFP

Alors que l'offre de logements commence à se raréfier dans les grandes villes de France, les prix continuent de grimper. Résultat: les acquéreurs ne peuvent plus suivre. Au point que le courtier Empruntis table sur un recul du nombre de transactions au deuxième semestre.

Dans leurs bilans du premier semestre, tous les grands réseaux d'agences immobilières publient des chiffres spectaculaires: hausse de 13% des ventes chez Orpi, +11% chez Century 21, entre autres. Mais à y regarder de plus près, il semble que la donne soit en train de changer. Le premier, par exemple, observe de nouveau un allongement des délais de vente (+5 jours). Surtout, les volumes sont moins étoffés que ces derniers mois. En cause, l'offre qui se raréfie dans les grandes villes de France. À Paris, sur les six premiers mois de l'année, le nombre de transactions enregistrées par le groupe Century 21 a progressé de seulement 3% sur un an, alors qu'il a bondi de 11% sur l'ensemble du territoire.

Moins d'offre de logements, des prix qui s'emballent... Si les grands réseaux ne se projettent pas encore pour le reste de l'année, les courtiers, eux, s'y risquent. Empruntis table ainsi sur des transactions -des dossiers de demande de crédit finançables, avec promesse d'achat signée- en baisse de 2 à 5% sur le second semestre. Il faut dire que la demande de crédit a considérablement faibli entre mai et juin (-18%). Une tendance à relativiser puisque le spécialiste n'a accusé sur un an qu'une baisse de 2% au premier semestre.

Attention à la hausse des prix

S'il est encore trop tôt pour parler de coup d'arrêt, un retour au calme semble se dessiner après l'euphorie des derniers mois. Reste un point de vigilance: les prix de l'immobilier et le risque que...

Cliquez ici pour lire la suite

Marie Coeurderoy édité par J.Mo.