BFM Patrimoine

Immobilier à Paris: voici la rue la plus chère du 16e arrondissement

VIDÉO - Sur cette place offrant une vue unique sur la Seine, un bien immobilier se négocie en moyenne à plus de 14.000 euros le mètre carré.

Résidentiel et bourgeois, le 16ème arrondissement attire les familles nombreuses disposant de moyens financiers conséquents. Car les appartements y sont globalement plus grands que dans le reste de la capitale. Et bien que les acquéreurs les plus fortunés privilégient désormais les arrondissements centraux de la capitale, cette partie de l'ouest parisien n'a pas été épargnée par la hausse des prix.

Au troisième trimestre 2017, le mètre carré s'y négociait en moyenne 9470 euros*, soit une progression de près de 7% par rapport à la même période de l'année dernière (+35% en dix ans). Mais un appartement situé à proximité de la Porte Dauphine ou dans le quartier de Chaillot peut se vendre bien plus cher.

Par exemple, sur l'avenue Foch, un deux-pièces a trouvé preneur l'an dernier à plus de 15.000 euros le mètre carré, selon la base de données Patrim qui recense toutes les ventes. Et sur la place de l'Alma, qui détient la palme des prix les plus élevés du 16ème arrondissement, il faut débourser plus de 14.100 euros**/m².

La rue la moins chère du 16ème? La rue de l'Harmonie, où le prix au m² atteint les 7763 euros**.

Rendez-vous demain pour découvrir le nom de la rue la plus chère du 17ème arrondissement.

>> Retrouvez les prix au m² ville par ville, partout en France

*Il s'agit des prix au m² "standardisés" calculés par les notaires. Cette nouvelle méthode, qui diffère du calcul des prix "médians", consiste à définir sur la période étudiée le bien le plus couramment vendu (surface, équipement...) et de suivre son évolution. Elle permet ainsi une vision affinée du marché.

**Prix moyens calculés par MeilleursAgents.com.

J.Mo.