BFM Patrimoine

Comment devenir un as du marchandage?

En Afrique du Nord, le marchandage peut vous permettre d'obtenir un rabais de 50% par rapport au prix d'origine.

En Afrique du Nord, le marchandage peut vous permettre d'obtenir un rabais de 50% par rapport au prix d'origine. - Fethi Belaid - AFP

Artisanat, vêtement, gastronomie... en vacances à l'étranger les tentations sont grandes d'acheter quelques souvenirs. Mais pas au prix "spécial touriste". Nos conseils pour négocier correctement avec les commerçants.

Visiter les souks et les marchés fait partie des occupations très prisées des vacanciers lors de leurs séjours à l'étranger. Difficile de résister aux articles qui s'amoncellent sur les étals des marchands. Mais pour éviter de payer épices, tapis, poteries ou autres souvenirs de vacances au prix fort, il faut passer par la négociation. Les vendeurs excellent dans cet exercice... mais pas forcément le consommateur français que vous êtes, habitué aux prix fixes. Alors pour éviter de payer le tarif "spécial touriste" ayez en tête ces conseils donnés par le spécialiste du change Travelex. Et n'hésitez pas à avoir recours à une calculatrice pour être plus à l'aise avec les taux de change.

>Négocier dans la bonne humeur

Attention, négocier un rabais ne doit pas se transformer en joute, d'autant que cette coutume est perçue comme un jeu chez les commerçants, notamment par certaines ethnies comme les Balinais. Au Brésil, "les commerçants sont d'excellents acteurs à tel point qu'ils mériteraient presque de gagner un Oscar", note Travelex. Alors, il faut penser à rester souriant même si le vendeur n'accepte pas de suite le prix proposé ou se met à gémir que vous voulez le mettre sur la paille.

Une astuce: si vous sentez que la négociation est au point mort, n'hésitez pas à vous éloigner du stand, et à faire comme si vous alliez voir la concurrence. Une tactique qui laissera au vendeur les quelques secondes de réflexion nécessaires pour qu'il se rende compte qu'une vente à faible marge vaut mieux que pas de vente du tout.

> Bien choisir son moment

Négocier un article alors que le stand est rempli d'autres acheteurs n'est pas forcément le moment le plus propice pour décrocher une remise intéressante. Mieux vaut donc attendre que la fréquentation soit moindre.

Il faut aussi tenir compte de certaines coutumes locales. Au Japon, le meilleur moment pour marchander c'est le dimanche soir, après 19 heures. "Beaucoup de commerçants seront enclins à vous faire un rabais car ils souhaitent se débarrasser de leurs marchandises avant la fin de la journée", explique Travalex.

En Afrique du sud, aussi, la fin de journée est la plus propice aux prix cassés. Alors qu'en Inde, les meilleures affaires se font le matin car les commerçants considèrent la première vente de la journée comme une chance.

> Quels rabais viser ?

Tout dépend de votre talent! Mais selon les relevés de Travelex, c'est en Chine que l'on peut tirer le plus de bénéfice du marchandage. Dans les lieux touristiques comme Badaling, la portion de la muraille de Chine la plus fréquentée, on peut espérer diviser les prix par presque 10! Au Maroc, en Tunisie, en Egypte, à Dubai ou encore en Grèce, il faut en général viser une remise de 50%. En Espagne, c'est un peu moins, de l'ordre de 30 à 40%. En revanche, au Japon, il sera difficile de décrocher une remise supérieure à 10%.

C.C.