BFM Business

Too Good To Go, l’application qui lutte contre le gaspillage alimentaire

Too Good To Go, l’application qui lutte contre le gaspillage alimentaire

Too Good To Go, l’application qui lutte contre le gaspillage alimentaire - GENERALI

[CONTENU PARTENAIRE] Tout le parcours de Lucie Basch a un rapport avec la nourriture. L’alimentation, c’est le dada de cette ingénieure centralienne, qui a co-fondé en 2016, Too Good To Go. Qu’est-ce que c’est ? Une application qui lutte contre le gaspillage alimentaire. Aujourd’hui, développée dans 16 pays, la petite appli est devenue grande, et son impact aussi. De quoi satisfaire cette jeune entrepreneure, de 29 ans, bien décidée à changer les mentalités.

L’alimentation : une passion de toujours

Les soirs de fête, lorsqu’elle était étudiante, Lucie Basch se battait pour que les restes du buffet, ne partent pas à la poubelle. Elle redistribuait la nourriture, à ses camarades, et sans le savoir, elle posait les premières pierres de sa future entreprise.

Cette ingénieur centralienne, passée par l’industrie agro-alimentaire est fascinée par l’alimentation, depuis toujours. « Mon intérêt pour la nourriture va des dîners de famille jusqu’à son impact sur toutes les dimensions de la vie : la planète, la santé, l’économie. C’est universel, une industrie qui touche absolument tout le monde ».

Éviter la catastrophe

Actuellement, un tiers de la nourriture produite, dans le monde, est gaspillée. Et comme Lucie Basch ne s’y résigne pas, en 2016, à 24 ans, elle crée Too Good To Go, une application qui connecte, en direct, les commerçants et les consommateurs, pour que les invendus puissent être achetés à petit prix. On y trouve des boulangers, des restaurateurs, des supermarchés, qui, ainsi, récupèrent un peu d’argent sur ce qu’ils jetteraient, en pure perte, et des consommateurs qui font à la fois des économies et un geste pour la planète. Tous ont aussi la possibilité de faire un don à des associations luttant contre la précarité alimentaire.

Lorsqu’on sait que le budget alimentaire est le seul qui a diminué au cours des dernières années, pas étonnant que l’initiative ait du succès. En France, plus de 25 millions de paniers ont été sauvés, grâce à 18 000 commerçants partenaires et aux 9 millions de téléchargements, réalisés sur Too Good To Go. Et l’aventure ne s’arrête pas là, puisque l’application est désormais développée dans seize pays, où l’entreprise emploie plus de mille personnes !

Avoir un impact sur la société

Lucie Basch appartient à cette génération d’entrepreneurs qui veulent donner du sens à leur activité et avoir un impact. Et ses ambitions vont au-delà de la croissance de son entreprise.

Celle qui, aujourd’hui, parle en direct au Conseiller entreprise du Président de la République, réalise que l’expertise qu’elle a développée, lui donne de la crédibilité. Forte de celle-ci, To Good To Go a lancé, en janvier 2020, le Pacte sur les dates de consommation, signé par 60 acteurs de la filière alimentaire et les Ministères de l’Agriculture et de la Transition Écologique. Elle a également lancé le réseau #MaVilleAntiGaspi, pour inciter les communes à réduire le gaspillage alimentaire, sur leur territoire.

Lucie Basch a la tête sur les épaules, elle est consciente qu’il faudra du temps pour faire évoluer les mentalités. C’est pour cela qu’elle lance un projet d’éducation, dans les classes et dans les cantines. Parce que sensibiliser les jeunes générations à la problématique du gaspillage est certainement le meilleur moyen de transformer le rêve d’un monde plus responsable, en réalité.

Too Good To Go a reçu le prix Coup de Coeur du Jury, lors de la première édition du prix EnterPRIZE, créé par Generali.

Ce contenu a été réalisé avec GENERALI. La rédaction de BFMBUSINESS n'a pas participé à la réalisation de ce contenu.

en partenariat avec GENERALI