BFM Business

La Chine, un levier de croissance pour le fournisseur de plastiques recyclés Skytech

Skytech recycle les déchets en France et exporte ensuite sa résine dans le monde entier

Skytech recycle les déchets en France et exporte ensuite sa résine dans le monde entier - Skytech

Acteur de l’économie circulaire et durable, la société française Skytech fabrique de la résine à partir de déchets issus de l’électroménager et l’automobile. Cette matière plastique recyclée est ensuite revendue à l’international, et notamment en Chine. L’Empire du Milieu s’impose aujourd’hui comme un véritable accélérateur de croissance pour l’entreprise.

Après 5 ans de R&D, Skytech a vu le jour en 2018. Visant à donner une seconde vie aux plastiques provenant de déchets de différentes industries, l’entreprise récupère et retravaille ces matériaux pour fabriquer de la résine en France qu’elle exporte ensuite partout dans le monde. Parmi ses clients figure la Chine, un pays qui représente 50% de la demande de plastique mondiale. Ce marché est désormais incontournable pour Skytech puisqu’il représentait 60% de ses ventes en 2020.

Arthur Rozen, Président de Skytech ne cache pas ses ambitions pour la suite. “La présence de Skytech en Chine est inévitable, parce que l’a pour objectif d’être leader européen (…) on a une montée en volume qui se fait très rapidement et il n’y a que la Chine qui peut absorber des volumes aussi importants, à la vitesse à laquelle on veut monter en capacité”. L’entreprise projette de multiplier par 5 ses ventes sur le marché chinois, d’ici les 2 prochaines années.

Ce contenu a été réalisé en partenariat avec China Radio International

En partenariat avec China Radio International