Le bébé royal d'Harry et Meghan peut déjà craindre le fisc américain

Mis à jour le
DEAN LEWINS / POOL / AFP
 

L'enfant à naître du duc et de la duchesse de Sussex bénéficiera par sa mère de la nationalité américaine. Un cadeau empoisonné, qui risque de le rendre redevable d'impôts et de taxes aux États-Unis.

Votre opinion

Postez un commentaire