BFM Business

La Fed moins optimiste sur la reprise aux Etats-Unis

Drapeau USA (Photo d'illustration)

Drapeau USA (Photo d'illustration) - Brendan Smialowski / AFP

Le ralentissement économique a gagné du terrain dans les régions aux Etats-Unis et la résurgence de la pandémie rend les entreprises moins optimistes sur la conjoncture à venir, estime le livre beige de la Banque centrale.

L'enquête régulière, dite "Livre beige" de la Réserve fédérale, montre que quatre des douze régions ont connu une croissance faible ou nulle, tandis que quatre autres ont vu leur activité diminuer le mois dernier, résume la Fed.

Cinq régions n'ont toujours pas retrouvé le niveau d'activité d'avant la pandémie.

Presque toutes les régions ont indiqué que l'emploi avait augmenté, "mais pour la plupart, le rythme était au mieux lent et la reprise est restée incomplète", relève en outre la Fed.

Les entreprises, qui embauchent, ont continué de signaler des difficultés à attirer et à retenir des travailleurs.

Avec la vague d'infections, les autorités ont pris des mesures de confinement, fermant des écoles et des usines, ce qui a aggravé les problèmes d'offre de main-d'oeuvre, notamment l'absentéisme.

Quelques signes positifs

"La prise en charge des besoins de garde d'enfants et de scolarisation virtuelle a été largement citée comme un problème important et croissant pour la main-d'oeuvre, en particulier pour les femmes - ce qui a incité certaines entreprises à élargir leurs aménagements pour des horaires de travail flexibles", commente la Banque centrale.

Dans plusieurs régions, les entreprises ont fait part de leurs craintes que les niveaux d'emploi ne baissent encore pendant l'hiver.

Une note positive toutefois: les entreprises de la plupart des régions ont indiqué que les salaires ont augmenté même si "globalement", ceux-ci se sont accrus "à un rythme léger ou modeste".

De plus, beaucoup ont signalé "une pression accrue pour augmenter" les taux horaires pour les travailleurs peu qualifiés.

Ce rapport est publié toutes les six semaines et sert à prendre la température de la conjoncture sur le terrain avant les réunions monétaires de la Fed.

La prochaine réunion du comité monétaire de la banque centrale (FOMC) se tiendra les 15 et 16 décembre.

OC avec AFP