BFM Business

La croissance française a atteint 0,5% au deuxième trimestre

Le rythme de la croissance reste soutenu.

Le rythme de la croissance reste soutenu. - Fred Dufour - AFP

L'augmentation du PIB a poursuivi sa progression au même rythme que sur les deux trimestres précédents, relève l'Insee dans sa première estimation.

Le chiffre a valeur de symbole pour le début du quinquennat: l'Insee a dévoilé ce vendredi sa première estimation de la croissance au deuxième trimestre, à 0,5%, confirmant ainsi la bonne tenue de l'activité.

L'activité économique a bénéficié d'un rebond de 3,1% des exportations et d'une légère hausse de 0,3% de la consommation des ménages. Tandis que l'investissement des entreprises a ralenti passant de 1,4% au premier trimestre à 0,5%, en raison de la disparition d'un avantage fiscal.

Le rythme de croissance le plus élevé depuis 2010

L'économie française enregistre ainsi depuis l'automne dernier son rythme de croissance le plus élevé depuis le rebond d'après crise de fin 2010-début 2011, qui s'était ensuite brusquement interrompu.

Début juillet, le Premier ministre Édouard Philippe avait indiqué revoir à la hausse la prévision de croissance pour 2017, de 1,5% à 1,6%, afin de s'aligner sur la prévision de l'Insee et de la Banque de France, quitte à s'éloigner de celle du FMI (1,5%).

Pour rappel, une croissance conforme aux attentes permettrait à la France de passer plus facilement le cap des 3% de déficit, en stimulant ses recettes fiscales. C'est d'ailleurs l'hypothèse retenue par Philippe Waechter, 

Une croissance inférieure aux projections rendrait à l'inverse difficile le respect de ses engagements européens.

Y.D. avec AFP