BFM Business

L'effondrement des embauches a atteint un niveau historique durant le confinement

Une passante devant un magasin fermé à cause du confinement, dans le, quartier Saint-Michel à Paris, le 3 novembre 2020

Une passante devant un magasin fermé à cause du confinement, dans le, quartier Saint-Michel à Paris, le 3 novembre 2020 - ALAIN JOCARD © 2019 AFP

Durant le premier confinement, les embauches ont chuté de plus de 45% selon la Dares, un niveau jamais enregistré dans l'Histoire.

Une chute historique. Au deuxième trimestre 2020, 3,07 millions de contrats de travail ont été signés dans le secteur privé (hors agriculture, intérim et particuliers employeurs), selon la Dares, ce qui marque un recul d’une ampleur inobservée sur l’ensemble de la série (-45,7 % par rapport au 1er trimestre), sous l’effet de la crise sanitaire.

Le nombre d’embauches en CDD a chuté de 46,6 %, un peu plus que la chutes des embauches en CDI (-41,3 % après -5,6 %).

Le recul historique du nombre d’embauches au deuxième trimestre concerne les trois grands secteurs d’activité. La baisse est de 34,2 % dans l’industrie, de 26,9 % dans la construction et de 46,7 % dans le tertiaire. Le recul est plus important dans ce secteur, en lien notamment avec l’arrêt prolongé de l’activité dans certains secteurs (hébergement-restauration, activités récréatives…) du fait des mesures de confinement.

Moins de CDD et moins de démissions

Moins d'embauche et aussi moins de fins de contrats. Au deuxième trimestre, ce sont 3,26 millions de contrats qui ont pris fin, soit 44% de moins qu’au trimestre précédent également du fait du confinement à la mi-mars. Le nombre de fins de CDD se replie très fortement (-45,6%) du fait de la nette diminution des CDD de moins d’un mois arrivés à terme. Parallèlement, 607.500 CDI se sont terminés (-35,4%), notamment sous l’effet de l’effondrement du nombre de démissions ainsi que des fins de période d’essai.

Frédéric Bianchi
https://twitter.com/FredericBianchi Frédéric Bianchi Journaliste BFM Éco