BFM Business

Wall Street: nouveaux records pour le Nasdaq et le S&P 500

-

- - Bryan R. Smith / AFP

Wall Street a terminé en légère hausse ce vendredi après l'annonce d'une croissance bien plus forte que prévu au premier trimestre aux Etats-Unis. Le Nasdaq et le S&P 500 atteignent des niveaux inédits, et la bourse de Paris termine elle aussi dans le vert.

Wall Street a terminé la semaine en légère hausse. Le Nasdaq s'est apprécié de 0,34% pour clôturer à 8.146,40 points. Sur la semaine il a pris 1,85%. Le S&P 500 a lui progressé de 0,47% pour finir à 2.939,88 points, engrangeant 1,20% sur la semaine. Le Dow Jones Industrial Average a quant à lui gagné 0,31% pour clôturer à 26.543,33 points. Il a toutefois cédé 0,06% sur la semaine.

Dans le rouge en début de séance, les indices ont gagné du terrain au fur et à mesure de la journée. Les chiffres sur la croissance dévoilés ce vendredi ont montré que le Produit intérieur brut avait bondi de 3,2% au premier trimestre, bien plus que les prévisions des analystes qui tablaient sur 1.9%.

« C'est un chiffre incroyable » a réagi le président américain. La hausse des prix à la consommation hors alimentation et énergie est elle mesurée: +1,3%. « Nous avons une fantastique croissance et une inflation très très basse. Notre économie se porte très bien » a ainsi assuré Donald Trump.

« Une situation presque idyllique pour le marché »

Entre croissance de l'économie, hausse des profits et une inflation modérée n'incitant pas la Banque centrale américaine à relever tout de suite ses taux, « c'est une situation presque idyllique pour le marché », a estimé Gregori Volokhine de Meeschaert Financial Services. « La question maintenant est de savoir ce que le marché peut attendre de mieux », a-t-il ajouté.

Parmi les résultats du jour, le géant du commerce en ligne Amazon s'est apprécié de 2,54% après avoir doublé son bénéfice net, à 3,6 milliards de dollars, au premier trimestre. Du côté des majors pétrolières, ExxonMobil a reculé de 2,10% après avoir vu son bénéfice net divisé par près de deux au premier trimestre tandis que Chevron, qui termine à -0,68%, a imputé ses résultats mitigés à des prix du pétrole en baisse par rapport à l'an dernier.

Le constructeur de voitures Ford a lui bondi de 10,74% après l'annonce de résultats trimestriels meilleurs que prévu, marqués par un retour aux bénéfices en Europe. Le constructeur repasse ainsi devant Tesla en termes de capitalisation boursière: 41,53 milliards de dollars contre 40,8 milliards.

La bourse de Paris a suivi la tendance à Wall Street: +0,21%. Un CAC 40 porté par les bons chiffres américains mais aussi par la bonne performance de plusieurs grosses valeurs. L'indice CAC 40 a avancé de 11,69 points pour finir à 5.569,36 points, dans un volume d'échanges modéré de 3,5 milliards d'euros. La veille, il avait fini en recul de 0,33%

Au cours de la semaine écoulée, la cote parisienne a reculé de 0,40%. Mais ses gains depuis le 1er janvier s'élèvent à 17,73%.

Sandrine Serais