BFM Business

Violences antijaponais: Panasonic suspend certaines activités en Chine

BFM Business

La décision d'achat par Tokyo d'îles dont Pékin revendique la souveraineté entraîne de fortes manifestations. La société japonaise Panasonic a même suspendu la production dans deux de ses usines en Chine et a provisoirement fermé un troisième site, victimes des violences antijaponaises survenues en Chine depuis samedi.

Les deux usines où la production a été interrompue recommenceront à fonctionner après évaluation des dégâts.

Une troisième usine a été fermée jusqu'à mardi en raison d'opérations de "sabotage" de la part d'employés chinois, a dit un porte-parole de Panasonic basé à Tokyo, Atsushi Hinoki.

BFMbusiness.com et AFP