BFM Business

Un véhicule piégé neutralisé à Times Square en plein New York

Le secteur de Times Square, à Manhattan en plein New York, a été évacué par la police samedi soir après la découverte d'un véhicule piégé qui, s'il avait explosé, aurait pu faire un grand nombre de morts à cette heure de grande affluence, selon les autori

Le secteur de Times Square, à Manhattan en plein New York, a été évacué par la police samedi soir après la découverte d'un véhicule piégé qui, s'il avait explosé, aurait pu faire un grand nombre de morts à cette heure de grande affluence, selon les autori - -

par Steve Eder et Clare Balwin NEW YORK - Le secteur de Times Square, à Manhattan en plein New York, a été évacué par la police samedi soir après la...

par Steve Eder et Clare Balwin

NEW YORK (Reuters) - Le secteur de Times Square, à Manhattan en plein New York, a été évacué par la police samedi soir après la découverte d'un véhicule piégé qui, s'il avait explosé, aurait pu faire un grand nombre de morts à cette heure de grande affluence, déclarent les autorités.

L'engin explosif a été neutralisé aux premières heures de dimanche.

Le maire de New York, Michael Bloomberg, a estimé que l'attentat, s'il avait eu lieu, aurait pu être particulièrement meurtrier. Il a dit ignorer totalement qui en était responsable, se bornant à dire que les préparatifs relevaient d'un certain amateurisme.

"Nous ignorons qui a commis cela, et pourquoi", a-t-il dit lors d'une conférence de presse. "Nous avons eu beaucoup de chance. Grâce à l'alerte donnée par des Newyorkais et à l'action des policiers, nous avons évité ce qui aurait été un événement très meurtrier", a-t-il dit.

C'est un vendeur de T-shirts qui a remarqué un "véhicule suspect, inoccupé" et prévenu un agent de la police montée, lequel a senti une odeur de poudre et vu de la fumée s'échappant d'orifices près de la banquette arrière, a expliqué le maire.

Le véhicule piégé, un Nissan Pathfinder vert sombre immatriculé dans le Connecticut, était garé à l'angle de la 45e rue et de Broadway. Son moteur tournait toujours et ses feux de détresse clignotaient.

Un commissaire de police de New York, Ray Kelly, a annoncé que les experts artificiers avaient neutralisé la voiture piégée.

OBAMA SALUE L'ACTION DE LA POLICE

Times Square, zone très prisée des touristes et des amateurs de théâtre, qui n'est jamais autant fréquentée que le samedi soir, a été évacué peu après la découverte du véhicule.

Le dispositif était composé d'explosifs, de fils électriques, de trois jerricans d'essence, de trois bonbonnes de gaz propane ainsi que de deux réveils, le tout posé à l'arrière du véhicule.

New York demeure en état d'alerte avancé depuis les attentats du 11 septembre 2001. L'an dernier, la police a déjoué un projet d'attentat contre le métro de la ville. Deux hommes ont plaidé coupables dans l'enquête sur cette affaire.

Le président Barack Obama a salué "la rapidité" avec laquelle la police newyorkaise a réagi samedi soir, a fait savoir la Maison blanche, qui, dans un communiqué, évoque l'"excellent travail" des forces de l'ordre.

"Le président salue la rapidité d'action de la police de New York et a demandé à John Brennan (proche conseiller du président, chargé de la lutte antiterroriste) de faire savoir à la police que le gouvernement est prêt à apporter son appui", lit-on dans ce communiqué.

"John Brennan, qui travaille en collaboration avec la police de New York(...), continuera à tenir le courant au courant des derniers développements de l'enquête", assure la Maison blanche.

Selon un pompier new-yorkais, qui dit être arrivé tôt sur place, le véhicule en question stationnait près d'un lieu de spectacle où l'on donnait "Le roi Lion".

Un homme a été vu s'enfuyant de la voiture, a dit un policier. La police a évacué par précaution plusieurs districts situés à proximité de ce quartier, au cas où il y aurait d'autres engins de ce type, a-t-il ajouté.

Les bruits de petites explosions perçus par des passants étaient le fait de canons à eau actionnés contre le véhicule pour en briser les vitres, a déclaré un responsable newyorkais.

Avec Jonathan Spicer et Deepa Seetharaman; Marine Pennetier et Eric Faye pour le service français