BFM Business

Un "club des pays triple A" pour diriger la zone euro?

Le Conseil européen à Bruxelles

Le Conseil européen à Bruxelles - -

Un député allemand d'un parti de la majorité de la chancelière Angela Merkel propose la formation d'un club réunissant les pays les mieux notés de la zone euro pour y défendre la "culture de la stabilité". La France en serait exclue.

La création d'un "club des pays triple A" au sein de la zone euro, c'est ce que propose un député allemand de la CSU, le parti bavarois allié de la CDU d'Angela Merkel, dans un entretien au Handelsblatt de ce mercredi 3 avril. Hans Michelbach suggère de réunir les pays les mieux notés au sein d'une instance dirigeante qui défendrait la "culture de la stabilité" dans la zone.

Ce club serait ainsi composé des derniers pays encore notés triple A en zone euro: l'Allemagne, la Finlande, les Pays-Bas et le Luxembourg. Ensemble, et grâce à une coopération renforcée, ils serviraient de modèles afin de rétablir la confiance dans l'euro auprès des investisseurs, explique le député allemand.

Une alliance qui isolerait la France

Un front uni en forme d'acte de rupture vis-vis des pays les moins disciplinés. Berlin se ferait des alliés avec lesquels elle partage les même vues sur l'assainissement budgétaire et la défense de l'austérité. Une telle alliance isolerait la France et annoncerait la fin de l'axe franco-allemand, actuellement en mal de position commune.

Ce club ne devrait pas réellement voir le jour. L'idée est trop politiquement incorrecte et peu solidaire. Mais dans les faits, cette coopération renforcée existe déjà. D'où le fait que la rigueur budgétaire soit une priorité européenne.

Hélène Cornet